Youtube Facebook Twitter Google+ EN DIRECT 1299 connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Test boitier NZXT Phantom 630

Article
Un peu moins grand
Rédigé par mantidor
Publié le 14 février 2013
Page: 2/6



Avec des dimensions de 245 x 627 x 600 mm, le 630 est encore une fois un gros boitier, mais il est quand même un peu moins imposant que son grand frère le 820. Il reste malgré tout très gros et grand, mais son poids de 12.3 kg permettra de le transporter. Pour un boitier au format XL-ATX, le poids est vraiment raisonnable, d’autant que le châssis est en acier.




Nous n'allons pas revenir sur le look de ce boitier, car un Phantom est un Phantom, on aime ou on n'aime pas. Disons juste que cette version 630 est bien proportionnée, est très agréable à l'œil, et ressemble à si méprendre à un 820.

A l'avant de ce Phantom, comme sur les autres Phantom encore une fois, nous retrouvons la porte dans le haut, la grille en métal mesh de forme triangulaire dans le bas et le liseré noir qui court de la porte au-dessus du boitier. La grille en mesh est filtrée et cache un ventilateur de 200 mm, rien que ça. Derrière la porte, on retrouve les baies et le lecteur de cartes, nous allons y revenir.

Comme sur la version 820, on voit que le boitier est travaillé à tous les niveaux, même au niveau de ses pieds, qui sont dans le même plastique que la face avant et que la partie supérieure du boitier. Comme on le voit, le côté gauche s'offre en plus des équipements, avec une fenêtre en plexi, une grille en mesh filtrée et un second ventilateur de 200 m. Le côté droit est, lui, plus classique et uniquement recouvert d'une belle peinture blanche.





Derrière la porte avant de ce Phantom, qui s'ouvre d'ailleurs de gauche à droite, nous trouvons les baies 5.25 pouces. Elles sont au nombre de 4 et intègrent des caches en mesh et mousse qu'il est possible d'extraire depuis l'extérieur. Juste au dessus de ces baies, nous avons un lecteur de cartes SD. Dans le bas du boitier, un filtre amovible est présent, il suffit de tirer ce dernier en avant pour l'extraire.



Sur le dessus, on retrouve encore et toujours des formes de Phantom. Dans le fond, on a notre grille en mesh de forme triangulaire et qui cache un ventilateur de 200 mm qui est filtré. Un autre emplacement en 200 mm est présent sous la grille plus en avant et un autre filtre est disponible. Sachez qu'il y a de la place pour les ventilateurs sous le carénage, ce qui laisse encore plus de place dans le boitier pour les radiateurs de watercooling. Continuons plus en avant encore et à gauche, avec les prises additionnelles, qui comptent 2 USB 2.0, 2 USB 3.0 et les E/S Audio. A droite, nous avons le panneau de contrôle du boitier. On y trouve le Power On, le Reset, l'interrupteur pour l'éclairage arrière du boitier et le module de gestion de la ventilation selon trois lois, 12, 7 et 5 volts. Le 630 se passe du système de sélection de la zone à refroidir et du HUE.



A l'arrière, l'architecture est la même que sur le Swith 810 et donc le Phantom 820. Ainsi, vous aurez le droit à : une grande grille 120/140 mm avec réglage en hauteur équipée d'un 140 mm, l'emplacement de la plaque I/O Shield, 9 slots d'extension ajourés et enfin l'emplacement de l'alimentation dans le bas et son filtre amovible. Par contre, pas de passe-cloison

Sous le boitier, nous trouvons quatre pieds équipés de bandes de caoutchouc. Enfin, on voit que, là aussi comme sur le Switch et le 820, des filtres amovibles sont présents à l'avant comme à l'arrière et que des emplacements 120/140 mm sont présents dans le bas sous les cages HDD .



Les nouveautés