Youtube Facebook Twitter Google+ EN DIRECT 1518 connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Test Clavier Ozone Blade

Article
Rédigé par Glork
Publié le 24 Septembre 2013
Page: 2/5



En passant sur le clavier à proprement parler, il est évident qu'il présente un aspect un poil cheap. En effet, au niveau des matières, nous sommes sur de l'entrée de gamme, ne l'oublions pas, il fait appel à du plastique brillant granuleux. Il n'est pas particulièrement valorisant, d'autant que sur le bas, une différence de traitement dans le plastique est à l'origine d'un trait sur la droite du clavier. Ensuite, le marquage de certaines touches bave un peu, quand sur d'autres, il n'est pas droit. Au niveau du look, le Blade a opté pour des lignes tendues, biaises. Il n'est donc pas s'en rappeler un Thermaltake Challenger.

Il est question d'un clavier aux touches membranes donc low-profil. Nous devrions nous rapprocher un peu du toucher portable, même si ceux-ci lorgnent côté ciseaux. Le layout est classique, AZERTY et ISO. En partant de la gauche, nous trouvons quatre touches placées en diagonale, nommées Macro 1 etc. En symétrie, sur le côté droit, des touches identiques sont disposées, cette fois-ci pour la gestion des profils, de l'illumination etc. Sur le reste des touches, Ozone a placé quelques décos, notamment sur AZEQSD un rajout de petites flèches, sur le R quelques balles, histoire de symboliser le reload. Le lettrage est un peu design tout en restant relativement sobre. Les marquages sont argentés. Les touches de fonction sont doublées des commandes multimédias classiques. Au bout de la ligne des touches de fonction, nous trouvons trois diodes surmontées d'un bouton réglette. Le repose-poignet est intégré directement au clavier. Il est question ici d'une partie, encore une fois avec des lignes biaises et tendues, descendant sous les touches. Au centre, le clavier est badgé d'un Oz et d'un Ozone en profondeur. Dans la séparation entre partie haute et partie basse, deux fentes accueillent des leds, il faut d'ailleurs préciser que le Blade est rétro-éclairé. Le câble est gainé. Sous le clavier, nous avons deux pattes de surélévation et deux patins caoutchouc sur l'avant.









Sur la partie technique, le clavier est donc un clavier à membranes, ce qui va lui permettre d'afficher un tarif très raisonnable. Cela change un peu des Rolls mécaniques. Comme d'habitude, le polling rate tape les 1000 Hz, le Nk-Roller est complet, l'USB est plaqué or au bout d'un câble d'1,6 m. Etant donné qu'il embarque des touches de macros, il accueille aussi en son sein une puce mémoire de 128 Ko. Il sera question aussi de profils, cinq au total. Une touche permettra de passer à la volée d'un à l'autre. Le clavier est de dimension habituelle : 510 x 200 x 30 mm pour un poids de 1140 grammes.



Les nouveautés


Microsoft All-in-One Media Keyboard
Prix mini : 31,99 €
dispo. dans 12 boutiques

Logitech Illuminated Living-Room K830 - Noir
Prix mini : 69,34 €
dispo. dans 7 boutiques

Logitech Wireless Illuminated Keyboard K800
Prix mini : 66,95 €
dispo. dans 16 boutiques

Logitech MK710
Prix mini : 73,09 €
dispo. dans 18 boutiques

Microsoft Wireless Desktop 2000
Prix mini : 26,80 €
dispo. dans 14 boutiques