Youtube Facebook Twitter Google+ EN DIRECT 1696 connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Test Clavier Ozone Blade

Article
Rédigé par Glork
Publié le 24 Septembre 2013
Page: 4/5



Le changement est assez important. En effet, nous passons de claviers mécaniques utilisées chaque jour à un clavier membrane. Il nous faudra donc mettre toute subjectivité de côté. Cela dit, il n'en reste pas moins que le Blade fait montre d'une finition imparfaite qui gâche un peu la sensation.

Au niveau du confort, le Blade est assez particulier. En effet, d'une part, l'inclinaison portée sur l'avant du clavier sans les pattes de surélévation est assez étrange. En effet, le clavier dispose d'une sorte de courbure qui place la rangée centrale en contrebas des autres rangées, et cela s'accompagne donc d'une plongée du clavier vers l'avant. C'est un peu contre nature. De fait, pour se sentir plus à l'aise, nous l'avons monté sur les pattes arrières. Dans ce cas de figure, il récupère une inclinaison plus rationnelle, sans que la courbure longitudinale paraisse plus censée pour autant. La frappe sur les touches membranes n'est pas franchement critiquable en soi. Cela reste de la touche membrane, le déclenchement est assez net mais inégal d'une touche à l'autre. Cela s'accompagne donc d'une course relativement courte. En revanche, on sent nettement l'effet dôme des membranes avec un effet de rebond sensible mais mollasson et pas très agréable. Toutefois, la frappe reste rapide pour peu que l'utilisateur reste précis. Ce type de clavier est beaucoup plus consensuel qu'un mécanique en switches rouges par exemple. Le repose-poignet apporte satisfaction, il est suffisamment long pour venir se placer naturellement sous les paumes. Les lignes biaises tendues qui le traversent n'apportent pas d'inconfort et sont à peine sensibles. Le placement des touches de macros est bien pensée, relativement proche des touches ESDF ou ZSQD. Ici aussi, la sensation dans le déclenchement est inégale en fonction de l'endroit où le doigt se place pour la frappe. Les autres touches de fonctionnalités placées à droite ont le même comportement, mais leur placement n'appelle pas de critique puisqu'elles seront moins sollicitées. L'association Fonction et multimédias fonctionne parfaitement, mais la touche Fonction sise sur la gauche oblige à utiliser les deux mains, ce qui réduit son intérêt.

Le rétro-éclairage est imparfait, et cela se remarque d'autant plus en passant derrière le K70. En outre, la réglette d'intensité est plus présente pour le fun que dans le cadre d'une réelle utilité. L'intensité se résume à allumer/éteint avec bien peu de nuances entre les deux. Enfin, toutes les touches ne disposent pas de la même force d'éclairage. La rigidité du clavier n'est pas non plus exceptionnelle, en témoignent nos manipulations dans la vidéo où l'on voit nettement le clavier se déformer sous la pression. C'est même sensible à la frappe. En jeu, le polling rate donne de bonnes sensations, le clavier, malgré tout, est réactif. Les déplacements à l'écran sont fluides et rapides, autant que le permet la vitesse des doigts.

Enfin, l'avantage des membranes reste un fonctionnement relativement silencieux. Sur les touches simples, c'est très net. Ce n'est pas le cas sur la barre espace qui bringuebale, au même titre que la touche Entrée, Shift, bref toutes les touches doubles. Avec cependant, une vraie première place pour la barre espace. De fait, à ce niveau, le constat est mitigé, pour ne pas dire mauvais.





Les nouveautés


Microsoft All-in-One Media Keyboard
Prix mini : 31,99 €
dispo. dans 12 boutiques

Logitech Illuminated Living-Room K830 - Noir
Prix mini : 69,34 €
dispo. dans 8 boutiques

Microsoft Wireless Desktop 2000
Prix mini : 26,80 €
dispo. dans 14 boutiques

Logitech Wireless Illuminated Keyboard K800
Prix mini : 66,95 €
dispo. dans 16 boutiques

Logitech MK710
Prix mini : 73,09 €
dispo. dans 19 boutiques