Youtube Facebook Twitter Google+ EN DIRECT 1684 connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

MSI GTX770 Lightning : un test de l'Extrême

Article
Rédigé par Wizerty
Publié le 26 Septembre 2013
Page: 3/8

Pour les tests qui vont suivre, nous avons utilisé une Xpower II surmontée d'un Core i7 3930k overclocké @4.8Ghz.
La carte sera tout d'abord testée dans sa configuration d'origine (tension, fréquence et refroidissement), puis nous augmenterons les fréquences GPU et RAM sans toucher aux autres paramètres. Ceci afin de voir ce que l'utilisateur peut attendre de cette Lightning.
Une fois ces tests effectués, le dissipateur de la carte sera remplacé par une cascade pour nous permettre d'appréhender le comportement de la GTX 770 sous froid. Enfin, pour conclure, nous auront recours à de l'azote liquide pour tenter de décrocher quelques records du monde...

Les benchmark utilisés sont 3dmark 2011, 3dmark Fire Strike en mode extrême, ainsi que le benchmark intégré à Bioshock Infinite .

Débutons cette série de test par 3dmark 2011. Comme Afterburner le laisse voir, tous les paramètres ont été laissés par défaut. Le logiciel maison de MSI est resté en arrière plan durant tous les tests afin de vérifier les fréquences GPU. Avec le boost mis en place par Nvidia, les fréquences ont une fâcheuse tendance à changer toute seule.

Avec une fréquence GPU de 1150Mhz (1250Mhz en boost), et 1750Mhz à la RAM, nous obtenons un score de 11673points.



Analysons les tracés Afterburner pour en apprendre un peu plus.



Le premier graphique donne la température du GPU, température qui reste très faible, pour une carte graphique, avec moins de 65°C.

Evidemment, les périodes de charge étant courtes, la carte n'a pas le temps d'atteindre sont maximum, mais les résultats restent impressionnants, surtout que les ventilateurs tournent à faible vitesse (cf 4ème graph).

La première courbe retrace également l'historique du benchmark puisqu'un GPU sollicité est un GPU qui chauffe. Nous retrouvons donc les six phases du test, avec pour commencer les quatre tests graphiques (GT1à4) , suivi du test CPU, qui permet à la carte de se "reposer un peu", et enfin le test combiné.

Comme le montre le second tracé, la carte reste en fréquence de boost en permanence. Point très important puisque grâce à la maitrise de la température, la carte ne "ralentira pas". Les baisses que vous pouvez voir correspondent à un passage en mode 2d lorsque le logiciel charge les nouvelles scènes, ou lors du test CPU. Le mode 3d n'étant alors plus actif, la carte n'a plus besoin de puissance, et passe alors dans un mode qui permet les économies d'énergie.

Dans les mêmes conditions, nous obtenons un score de 3703pt sur Fire Strike extrême. Le boost reste là encore actif durant toutes les phases de 3D, et la température ne dépasse pas les 60°C.



Comme certains préfèrent les résultats basés sur de "vrais" jeux, nous avons inclus Bioshock Infinite en 1920 x 1080 dans la qualité Xtreme. Vous pouvez retrouver les détails sur le screen ci-dessous.
Une fois encore, le boost ne décroche pas et permet à la carte d'afficher plus de 90FPS de moyenne. Les FPS maximum n'ayant que peu d'intérêt, nous n'en parlerons pas. Les FPS mini sont quant à eux très importants pour le confort des joueurs, mais nous leur attribuerons peu de crédit car très peu reproductibles, des variation de plus de 50% ont pu être observées à réglage identique...





Les nouveautés


MSI H81M-P33
Prix mini : 40,80 €
dispo. dans 9 boutiques

Gigabyte GA-Z97P-D3
Prix mini : 76,19 €
dispo. dans 11 boutiques

Asus Z170-A
Prix mini : 140,91 €
dispo. dans 12 boutiques

ASRock H61M-DGS
Prix mini : 58,29 €
dispo. dans 3 boutiques

Asus Z170-P
Prix mini : 112,71 €
dispo. dans 9 boutiques