Youtube Facebook Twitter Google+ EN DIRECT 1173 connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Clavier i-Rocks K10

Article
Rédigé par Glork
Publié le 20 Juin 2014
Page: 2/4



Pour le coup, celui-ci est très classique en ce qui concerne le design. La finition est bonne et la construction inspire la solidité. En effet, à la prise en main, il surprend tant en termes de rigidité que de poids pour un clavier membrane. Il semble costaud, c’est le moins que l’on puisse dire. En outre, si le plastique employé n’est pas recouvert de soft touch comme c’est, aujourd’hui, la mode, il n’en reste pas moins qu’il est de bonne qualité. Il n’y a pas de différences de teintes comme avec d’autres. Il est granuleux, relativement mat et d’une belle épaisseur.

Le K10 est donc un clavier au layout complet, mais ANSI US. Il n’est pas même certain qu’il soit disponible en azerty dès maintenant. Pour le coup, les touches sont au profil haut et surtout elles optent pour une qualité de plastique supérieur, elles sont en PBT. Cela correspond à la meilleure qualité disponible pour un clavier. Le lettrage sort un peu de l’ordinaire, cela est visible du côté des W, K, notamment. La touche Entrée est ornée d’un Rock à la police rock and roll. La barre Espace dénote un peu avec l’ensemble, car elle porte une inscription Irocks que l’on devine translucide. Mais il n’y a point de rétro-éclairage avec le K10. Du coup, elle semble provenir d’un autre set. Au-dessus du pavé numérique, quatre fenêtres rectangulaires accueillent les diodes d’information. Nous avons une judicieuse diode d’information concernant le blocage de la touche Windows. Si le châssis, nous le disions, met en avant des lignes éminemment classiques, il est tout de même orné d’une bande caoutchouc rouge souple sur tout son pourtour. Mais ce sera tout. Sous le clavier, nous trouvons trois sorties possibles pour le câble, mais aussi des patins en caoutchouc, deux longs sur l’avant, deux plus compacts à l’arrière. Les pattes de surélévation sont de la partie, elles aussi sont munis de patins de caoutchouc. Le câble est tout simple, caoutchouc.









Pour la partie technique, nous l’avons dit, le K10 est un clavier membrane, mais les dites membranes sont enserrées dans une « chambre » montée sur plaque (mount plated, au même titre que certains claviers mécaniques). Vient ensuite un plongeur vert qui office de station d’accueil de la keycap. Pour le reste, nous retrouvons un clavier de jeu : 1000 Hz de polling rate, N-Key roller à 30 touches. La force d’activation des touches est même précisé, 55 g +/- 15g, ce qui laisse quand même une sacré marge. Les dimensions sont les suivantes : 448 X 148 X 39 mm pour un poids de 1,2 Kg (soit aussi lourd qu’un vrai mécanique).



Les nouveautés


Microsoft All-in-One Media Keyboard
Prix mini : 31,99 €
dispo. dans 12 boutiques

Logitech Illuminated Living-Room K830 - Noir
Prix mini : 69,34 €
dispo. dans 8 boutiques

Logitech Wireless Illuminated Keyboard K800
Prix mini : 66,95 €
dispo. dans 16 boutiques

Microsoft Wireless Desktop 2000
Prix mini : 26,80 €
dispo. dans 14 boutiques

Logitech MK710
Prix mini : 73,09 €
dispo. dans 18 boutiques