Youtube Facebook Twitter Google+ EN DIRECT 1309 connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Souris ROCCAT Tyon

Article
Rédigé par Glork
Publié le 22 October 2014
Page: 2/5



Comme toujours chez ROCCAT, la finition est irréprochable. Le revêtement soft-touch est bien appliqué et valorise la souris. Par contre, étonnamment, la Tyon joue la carte des parties latérales en plastique granuleux, aspect un peu brut. Ce qui n’est pas le cas des Kone. Cela dit, la qualité de plastique est bonne. Le look de la souris est assez particulier, la raison en est tout simplement la partie gauche de la souris qui dispose d’un bouton assez spécifique. Mais en comparaison des autres souris axées boutons à foison, elle semble plus équilibrée, sans gros pavé sur la gauche. Toutefois, il n’y aura pas autant de boutons tout de même, c’est à prendre en considération.

La coque se rapproche, au niveau du design, fortement d’une Kone Pure. De fait, l’arrière tombe gentiment, avec une courbure pas trop prononcée. Comme de coutume, sur la droite, nous retrouvons le félin ROCCAT qui, ici, est tracé à l’aide de lignes argentées, non translucides. Les clics sont d’un seul tenant avec la coque. Jailli, en arrière de la molette, un bouton tout en longueur, il ne s’active pas par pression, mais bascule à droite et à gauche. La molette dispose de deux bandes de plastique blanc translucide et d’une bande de caoutchouc crantée. De chaque côté des clics, la Tyon s’équipe de deux boutons dont la surface de contact est finement granuleuse et mat, quand le reste est plutôt aspect laqué. La partie droite est sobre, légèrement évidée, mais il n’y a aucune particularité ergonomique.

Nous sommes sur la même chose qu’une Kone, si ce n’est que tout est plus grand, plus large, plus gros. La Tyon est effectivement bien plus impressionnante que la Kone Pure. Du côté gauche, la Tyon se charge de bouton. Nous avons droit à un bouton sur le bas, dans le prolongement de la plateforme prévue pour le pouce, et deux boutons en forme de L qui encadrent une sorte de mini-manette. Encore une fois, un peu sur le modèle du bouton supérieur, la Tyon dispose d’un bouton basculeur, il est, en revanche, ici, analogique. L’idée de ROCCAT est séduisante, il est avant prévu pour la conduite des engins, hélicoptère, voiture et autre char. Pour gérer les gaz, s’il est bien reconnu, cela pourrait bien être un vrai plus. En dessous, deux patins assurent la glisse sur le tapis. Ils sont assez larges et occupent toute la largeur de la souris.








Au niveau technique, la Tyon fait appel au capteur nommé Pro-Aim Laser Sensor R3, à 8200 DPI. Il encaisse 30G d’accélération et promet pas de 150 ips. Comme toutes les hauts de gamme ROCCAT, elle dispose d’une puce mémoire de 576 Ko, d’un processeur ARM Turbo Core V2 32 bits à 72 Mhz, d’un polling rate à 1000 Hz, d’un temps de réponse à 1 ms. Bref tout ce qu’il faut pour jouer comme un acharné. La Tyon est assez lourde puisque pesée à 125 grammes sur notre balance de Colombie et ses dimensions sont les suivantes : 124 X 80 X 43 mm. Cela confirme donc un peu l’aspect beau bébé. ROCCAT oblige, passage par le soft impératif.



Les nouveautés


Microsoft All-in-One Media Keyboard
Prix mini : 31,99 €
dispo. dans 10 boutiques

Logitech Illuminated Living-Room K830 - Noir
Prix mini : 65,69 €
dispo. dans 8 boutiques

Logitech MK710
Prix mini : 63,99 €
dispo. dans 19 boutiques

Logitech Wireless Combo MK330
Prix mini : 32,00 €
dispo. dans 15 boutiques

Microsoft Wireless Desktop 2000
Prix mini : 26,80 €
dispo. dans 14 boutiques