Youtube Facebook Twitter Google+ EN DIRECT 1172 connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Clavier CM Sorm Novatouch TKL

Article
Rédigé par Glork
Publié le 09 Décembre 2014
Page: 3/4



Quand nous avons eu le Novatouch, nous étions ultra-impatients. En effet, cela fait un bout que nous rêvons d’un HHKB qui s’équipe des mêmes switches. Seulement voilà, un HHKB, c’est largement plus de 200 euros et au-delà de la somme importante, nous avons toujours un nouveau clavier sous les doigts. Du coup, malgré les voyages de la team sur les différents salons et les recherches que Vanseb a pu faire pour moi, pas de HHKB dans cette partie de la Ferme. Qu’à cela ne tienne, le Novatouch vient combler une attente interminable.

Seulement voilà, il nous aura fallu pratiquement réapprendre à taper, nous ne sommes pas aussi rapides qu’un codeur qui tape toute la journée, mais nous sommes loin d’être à la rue en termes de vitesse de frappe. Mais cette vitesse nous la pratiquons sur du mécanique classique, MX Cherry rouge à 70% du temps, membranes à 10% (sur un vieux Reclusa dont les membranes ont bien eu le temps de se roder), marrons à 10% et les derniers 10% se répartissent sur les noirs, les bleus et les ciseaux. Du coup, autant vous dire qu’à la première utilisation, nous avons été surpris. Clairement pas en mal, loin de là. En fait, véritablement ces switches réunissent les qualités des membranes et du mécanique classique. Nous avons un fonctionnement presque en deux temps, le premier est celui de la membrane qui apporte un aspect on/off quand elle cède, le deuxième temps est celui du ressort qui accompagne la descente avec une faible résistance et la remontée avec sa détente. De fait, le Novatouch permet d’éviter l’écueil de la membrane qui, une fois cédée, s’affaisse comme une vieille molasse qu’elle est, avec une quasi-absence de sensation. Il ajoute à cela le fait de ne pas être aussi exigent que les switches rouges qui descendent à la moindre pression.

Nous avons volontairement pris les rouges puisqu’ils demandent la même pression à l’activation que les Topre qu’a choisis Cooler Master. Il faut savoir que Topre propose un clavier avec des switches pour lesquelles la pression d’activation est différente en fonction de la touche. En gros, plus on se rapproche des petits doigts, plus la touche est souple, et plus on se rapproche de l’index, plus elle est ferme. Cooler Master a opté pour une pression équivalente partout. En tous les cas, au final, en termes d’utilisation, ces switches sont très agréables, tout simplement les plus agréables que nous avons eu l’occasion d’avoir sous les doigts. En fait, une phrase résume bien ce le niveau de fonctionnement de ces switches. Je l’emprunte à un forumeur qui a eu l’image exacte : « Les switches MX Cherry (en parlant des marrons) sont comme une femme sévère mais juste, quand les Topre sont comme une femme aimante et douce ». C’est tout à fait le cas, les Topre sont souples, faciles, mais permettent d’éviter la retranscription de toutes les erreurs. Ce n’est clairement pas le cas des rouges, notamment.

Pour le reste du clavier, nous sommes face à un profil haut, du coup, même si c’est une ineptie ergonomique, le repose-poignet est le bienvenu. Il reste toutefois préférable et recommandé de taper avant-bras à plat et mains en suspension au-dessus du clavier. En ce qui nous concerne, nous l’avons utilisé à plat sans patte de surélévation en place. Les keycaps sont dans la moyenne au niveau des dimensions, de fait, la frappe, excepté sur le plan du switche, est identique que celle avec un clavier équipé de switches Cherry. En outre, Cooler Master a eu la bonne idée de modifier légèrement le switche Topre en le dotant d’un croisillon au centre du plongeur. Cela lui apporte une compatibilité avec des sets de personnalisation. Ceux-ci permettront éventuellement de monter en gamme de keycaps, car c’est le seul défaut du Novatouch, la présence de keycaps en plastique de qualité commune. En effet, il est question de simple ABS quand on peut trouver du PBT sur certains claviers Topre. Même si le marquage est gravé, le remplissage en peinture tend à se noircir. Pour le coup, le passer en PBT permet de modifier aussi le bruit. Nous avons fait le test, puisque nous avons quelques sets. Le Novatouch est déjà excellent sur le plan des nuisances sonores. En effet, il claque un peu, mais avec un bruit mat qui n’est clairement pas pire que certains membranes. Il est donc très performant sur ce point. Seules les touches doubles sont un peu plus dans les aigus et donc un plus bruyantes. Avec le PBT, nous avons un bruit un peu plus sec, notamment à la remontée. En revanche, le plastique granuleux du PBT est finalement plus agréable sous les doigts, mais cela reste totalement subjectif. Cooler Master nous fournit, nous l’avons dit lors de la présentation, les O’ rings avec le Novatouch. C’est vraiment une délicate attention. Avec ces joints en place, le Novatouch réduit encore un peu le claquement du choc, lorsqu’on vient en butée. Cela apporte aussi une petite, très petite touche d’amorti. Bref, ce n’est pas une mauvaise idée que de les mettre en place.

Il nous reste enfin à parler du polling rate. Comme le Shine 3, le fait de passer à x8 devient difficilement utilisable au quotidien. En effet, même si nous tapons relativement vite, nous ne tapons assez vite par rapport à la vitesse de réponse de la touche, il est donc plus que fréquent de voir la frappe dédoublée, si ce n’est triplée ou quadruplée. A utiliser, non pas avec modération, mais quasi exclusivement en jeu. D’ailleurs sur ce point, vous vous doutez qu’il rend un excellent service à ce niveau. Il est, de toutes les façons, plus que possible de jouer avec n’importe quel clavier. Le fait de passer à switche mécanique est surtout une question de confort. Si le Novatouch est confortable en frappe, il l’est tout autant en jeu. Sur le plan pratique, le câble détachable déjà vu sur le dernier Quick Fire est très pertinent en cas de déplacement. Et autant vous dire qu’il risque fort de vous suivre partout si vous franchissez le pas. Les touches multimédias sont un ajout censé, à la mesure de ce que propose la concurrence. Et c’est, somme toute, assez pratique.





Les nouveautés


Microsoft All-in-One Media Keyboard
Prix mini : 31,99 €
dispo. dans 12 boutiques

Logitech Illuminated Living-Room K830 - Noir
Prix mini : 69,34 €
dispo. dans 8 boutiques

Logitech Wireless Illuminated Keyboard K800
Prix mini : 66,95 €
dispo. dans 16 boutiques

Microsoft Wireless Desktop 2000
Prix mini : 26,80 €
dispo. dans 14 boutiques

Logitech MK710
Prix mini : 73,09 €
dispo. dans 18 boutiques