Youtube Facebook Twitter Google+ EN DIRECT 503 connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Souris Gamdias Erebos

Article
Rédigé par Glork
Publié le 12 Décembre 2014
Page: 4/5

L’Erebos est une souris relativement adaptable. Elle dispose de parties latérales amovibles. Celles-ci de taille et de frome différentes vont normalement permettre de l’élargir et donc de modifier le type de prise en main. Les premières pièces amovibles sont de petites tailles et viennent serrer au plus près la souris. L’Erebos se retrouve donc dans cette configuration assez fine et la préhension est plutôt de type finger ou claw. Par la suite, on le devine aisément les parties latérales grossissent et s’élargissent. Les pièces intermédiaires demandent d’aplatir la main mais il reste encore possible de mixer les trois types de prise en main. Les dernières, très imposantes, ne permettent difficilement la tenue du bout des doigts, il faut passer par un palm évident, tellement la main doit s’écarter. Du coup, accordez cela avec une coque finalement très consensuelle et vous obtenez une souris que l’on peut véritablement adapter à ses habitudes. Elle est, en outre, ambidextre. C’est d’ailleurs un de ses points. En général, pour les gauchers, cela se solde souvent par une coque type IM 3.0 et c’est tout, là, un gaucher pourra tout de même aller peaufiner sa prise en main.

L’Erebos, plus haut de gamme que les autres souris Gamdias que nous avons testées précédemment, s’octroie des switches Omron. Du coup, les clics proposent un irréprochable fonctionnement. C’est sec et souple à la fois, pas de souci de ce côté. Les boutons latéraux sont plutôt bien placés, sauf, comme souvent, celui de droite vers l’arrière, il est trop en arrière justement pour être facilement activer avec le petit doigt. En revanche, les boutons latéraux, tous, subissent les parties latérales. Explication : avec les plus fines, pas de souci, les boutons s’attrapent relativement bien, mais plus on augmente la taille des empiècements amovibles, plus il devient difficile de les attraper car ils sont gênés par les arêtes des dites pièces. Le bouton des DPI est tellement grand et long qu’il en est très facile d’accès. La molette, commune à toutes les petites et grandes sœurs, est correcte. Toujours le même constat, elle fait le boulot mais demanderait clairement à avoir des crans plus marqués. Le défilement est souple, correcte sans plus avec une petite sensation caoutchouteuse. La préhension de la molette est bonne, la bande de caoutchouc noir adhère bien.

Du côté du capteur, nous sommes montés en gamme par rapport à la Déméter et l’Ourea. Nous sommes sur du 3500 DPI, toujours en optique. Il propose cinq niveaux de DPI, réglables par palier de 100 soit bien assez, à notre sens. Il effectue son travail avec aisance, fluidité, accroche et réactivité sont au rendez-vous. Ce capteur par contre est très lumineux, il en ferait presque mal aux yeux si on n’y prend pas garde en retournant la souris.

Au côté de la glisse, l’Erebos ne dispose pas du même nombre de patins en fonction des parties latérales choisies. Ainsi, en ce qui nous concerne, c’est parties les plus fines en place et sans poids que nous avons joué avec l’Erebos. Sur notre Func 1030, la glisse est bonne ; très fluide, sans résistance, et très douce. Sur le châssis, elle dispose de patins dont la largeur se situe entre l’Ourea et la Demeter. Posée sur le 9HD, c’est tout aussi léger. Elle gère bien le gros grain du tapis puisque le déplacement est tout à fait souple et doux. En arrivant sur notre Saitek Cyborg, la résistance monte d’un cran, normal, mais la douceur s’améliore, s’il l’était possible, encore. C’est très convaincant sur le Nova Winner III, elle parvient à nettement amoindrir l’aspect collant de début de mouvement inhérent à notre antédiluvien tapis. Reste le rendu sur tissu, les Gamdias ne sont pas des souris lourdes, du coup, elles s’accordent bien avec cette surface. Il y a finalement assez peu de résistance puisque la souris n’est pas lourde. La douceur est évidemment au rendez-vous, c’est la qualité de ce tapis. L’Erebos est une souris dont la glisse est excellente. Cela dit, aujourd’hui, excepté quelques produits de grandes surfaces ne méritant pas même le nom de souris, peu de gameuses se rate sur l’exercice.





Les nouveautés


Logitech Illuminated Living-Room K830 - Noir
Prix mini : 72,99 €
dispo. dans 6 boutiques

Microsoft All-in-One Media Keyboard
Prix mini : 31,33 €
dispo. dans 7 boutiques

Logitech MK710
Prix mini : 79,88 €
dispo. dans 18 boutiques

Logitech Wireless Illuminated Keyboard K800
Prix mini : 74,35 €
dispo. dans 16 boutiques

Logitech Wireless Combo MK330
Prix mini : 30,75 €
dispo. dans 13 boutiques