Youtube Facebook Twitter Google+ EN DIRECT 1243 connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Wizerty OC : Gigabyte Z97X-SOC FORCE LN2

Article
Rédigé par wizerty
Publié le 13 Janvier 2015
Page: 4/5



A l'instar d'une voiture lancée sur un anneau de vitesse, tout se qui nous intéressera ici sera la fréquence maximum. Nous ne parlerons donc pas de stabilité, de benchmark ou de performance. Des MHz purs et rien de plus.
Après quelques dizaines de minutes, le noir mat du PCB laisse place à une couche de givre. Givre qui se propage à chaque minute. Même le dissipateur de VRM se laisse recouvrir. Il n'y a plus qu'une chose à faire, prier pour que votre isolation n'ait pas de faille.



Un godet en aluminium a été fixé sur le stick RAM afin de le garder le plus froid possible. L'azote liquide sera donc déversé dans ce réceptacle. L'azote refroidit l'aluminium qui agit comme un tampon et transmet le "froid" aux puces du stick RAM. Comme nous ne pouvons pas verser de l'azote en continu, il est important que le godet ait suffisamment d'inertie pour maintenir une température cryogénique quelques minutes. Il faut ensuite le remplir à nouveau.



Les températures négatives ont une influence bénéfique sur la stabilité et permettent également de monter les tensions d'alimentation de façon importante. Après quelques essais, les 4200MHz ont pu être atteints. La tension appliquée à la RAM était alors de 2.3V pour -196°C.



Passer la barre des 4GHz n'a été qu'une formalité. Monter de 100MHz n'a pris que quelques minutes. Franchir les 4200MHz a été périlleux, mais aller au delà... Ce n'est qu'après 5 sessions de plusieurs heures que nous avons pu passer les 4300MHz.

Pour atteindre une fréquence aussi élevée, il faut essayer un nombre très important de combinaisons coefficient mémoire / BCLK. Il faut ensuite essayer de booter le plus haut possible afin que la carte mère détecte les bons paramètre pour la mémoire.
Une fois que vous avez réussi, il faut repasser dans le BIOS et essayer de booter encore plus haut tout en interdisant à la carte mère de modifier les paramètres RAM. Si le boot échoue, il faut tout recommencer. Si il passe (une fois sur plusieurs dizaines de tentatives), il faut encore que Windows démarre sans planter.
Et là, alors que vous avez passé plusieurs heures pour arriver sur le bureau, vous savez que d'ici quelques secondes l'ordinateur va se couper... Vous devez donc monter le BCLK pour grappiller quelque MHz. Mais si vous êtes trop gourmands, le bond en fréquence risque d'entraîner une instabilité et bye-bye.... Si vous allez trop doucement, une coupure aléatoire peut survenir et avoir le même effet.





Les nouveautés


MSI H81M-P33
Prix mini : 40,80 €
dispo. dans 10 boutiques

Asus Z170-A
Prix mini : 149,80 €
dispo. dans 14 boutiques

Gigabyte GA-Z97P-D3
Prix mini : 76,19 €
dispo. dans 11 boutiques

Gigabyte GA-Z170X-Gaming 3
Prix mini : 129,90 €
dispo. dans 10 boutiques

Asus Z170-P
Prix mini : 117,99 €
dispo. dans 10 boutiques