Youtube Facebook Twitter Google+ EN DIRECT 570 connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Wizerty OC : G.Skill Ripjaws 4 - 3000c15

Article
Rédigé par wizerty
Publié le 30 Janvier 2015
Page: 4/7



Pour commencer, nous allons vérifier que le kit tient ces spécifications d'origine. Cela parait être une simple formalité, mais un BIOS récalcitrant, un IMC un peu faible ou une carte mère mal adaptée peuvent rapidement rendre l'opération périlleuse.
Pour nous, pas de soucis, dès l'XMP chargé dans le BIOS, la carte mère démarre et SuperPi 32M se termine sans encombre. Avec les réglages de base, nous obtenons un temps de 7min 46s et 715 millièmes. Notez que le test a été effectué sans aucune optimisation et sous W8.1. Le but n'était donc pas d'obtenir le meilleur temps possible, mais d'avoir une base pour juger du gain apporté par l'overclocking.
Avant d'augmenter la fréquence, nous avons essayé de réduire la tension d'alimentation le plus possible. En partant des 1.35V conseillés par G.Skill, nous avons pu descendre jusqu'à 1.25V, le test lancé à 1.23V n'ayant pas fini.



Toujours avec le profil XMP, mais en augmentant le BCLK, nous sommes parvenus à 3100MHz. Le cache et le processeur étant pour leur part toujours à 4GHz, sans quoi la comparaison n'aurait plus aucune valeur.
Afin de stabiliser le test, la tension à du être montée jusqu'à 1.28V. Même avec overclocking de 100MHz, la RAM reste stable avec une tension plus faible que celle d'origine. Bonne nouvelle donc. Cette montée en fréquence permet de gagner plus d'une seconde sur le test. Une seconde sur plus de 460... Pour le commun des mortels, c'est négligeable, mais lorsque l'on cherche à établir un record du monde, c'est tout simplement énorme.



Avant de serrer les timings, nous avons essayer de monter les fréquences d'avantage. Afin de conserver un processeur à 4GHz, il aurait fallu monter la RAM à 3200MHz. Malheureusement, nous n'y sommes pas parvenus, un étrange mur est atteint à 3184MHz. Comportement d'autant plus étrange que le mur reste infranchissable, même en poussant à plus de 1.6V. De plus, avant de trouver la limite d'un kit, nous rencontrons normalement des instabilités, mais ici tout est parfaitement stable à 3184MHz, mais la configuration coupe net à 3185MHz.

Pour lever le voile sur ce mystère, nous avons utilisé un autre kit de Ripjaws 4 3000c15, mais là encore, même comportement. Le problème viendrait-il de puces Hynix ? Le temps de mettre la main sur un kit de Corsair équipé de puces Samsung et... Même chose.
La RAM ne semble donc pas responsable. L'IMC du processeur est sans doute ici à sa limite, mais l'augmentation de tension de celui-ci n'apporte aucun bénéfice. Le mystère reste donc entier.

A défaut de pouvoir monter la fréquence, nous allons serrer les timings. D'après nos tests, le cas14 passe très facilement, et le cas 13 ne pose guère plus de soucis. Il faudra juste augmenter les tensions d'alimentation, mais cela reste raisonnable, même pour un usage type H24. Nous allons pour notre part nous intéresser au cas12.



Les nouveautés


MSI H81M-P33
Prix mini : 40,80 €
dispo. dans 10 boutiques

Asus Z170-A
Prix mini : 149,80 €
dispo. dans 14 boutiques

Gigabyte GA-Z97P-D3
Prix mini : 76,19 €
dispo. dans 11 boutiques

Gigabyte GA-Z170X-Gaming 3
Prix mini : 129,90 €
dispo. dans 10 boutiques

Asus Z170-P
Prix mini : 115,64 €
dispo. dans 10 boutiques