Youtube Facebook Twitter Google+ EN DIRECT 694 connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Souris Ozone Argon Ocelote World

Article
Rédigé par Glork
Publié le 09 Avril 2015
Page: 4/5



L’Argon est une souris plaisante esthétiquement. Evidemment, il s’agit de notre subjectif avis, mais avec les touches oranges, elle est jolie. Elle se marie simplement à la perfection avec notre Novatouch sur lequel nous avons repassé un set de touches PBT oranges. Au-delà de l’aspect esthétique, nous sommes face à une souris ambidextre à la coque relativement simple, assez plate et évidemment avec deux côtés identiques. En termes de prise en main, l’Argon est une souris facile. Elle accepte aisément tous les types de prises en main. Finger, claw ou palm grip ne posent aucun problème, elle se glisse dans la main. Elle est tout simplement suffisamment longue pour le palm, possède une taille resserrée qui permet un finger ou claw grip de qualité. Elle ne demande absolument aucun temps d’adaptation. On a l’impression de l’avoir toujours eu sur le bureau. Sur ce point, Carlos a entièrement raison, il ne demande pas une souris particulière, juste une bonne souris. Comme quoi, les vieilles méthodes ont du bon et la sobriété dans l’erogonomie aussi.

Du côté des boutons, les clics sont assez fermes et demandent un peu de poigne. L’Argon dispose de switches Omron dont le niveau de résistance est supérieur à ceux que nous avons l’habitude voir. C’est particulièrement remarquable à côté de la Gladius. Si le déclenchement est plus ferme, la course reste courte. En tous les cas, les clics sont très larges et les doigts trouvent facilement une place qui leur convient. Les boutons latéraux sont très préhensibles du côté du pouce, c’était à prévoir. Du côté droit, c’est toujours un peu le même problème, à savoir que le premier placé sur l’avant s’atteint sans difficulté quel que soit le doigt. En revanche, le deuxième est trop en arrière pour qu’il soit activé par l’un des doigts. C’est possible mais demande quand un peu de contorsion. Même constat pour les boutons de DPI, celui situé juste derrière la molette est relativement accessible, le deuxième exige de lâcher les clics. La molette est un peu le point faible de l’Argon Ocelote World. En effet, ce n’est tout de même pas la panacée. D’une part, elle est indéniablement un peu trop basique, mais surtout d’autre part, le fonctionnement n’est pas parfait. Le défilement est caoutchouteux, les crans le sont tout autant et ils ne sont marqués avec cette même sensation élastique. Bref, la souris est très plaisante sur la prise en main et les boutons, mais la molette n’est pas à la hauteur.

Le capteur, quant à lui, est un Avago 9800 d’où les 6200 DPI de trop, un total de 8200 DPI. Il fonctionne parfaitement, ce n’est pas la première souris à en être équipée. Il n’y a pas de critique particulière à faire. C’est un capteur laser, il décroche donc à 30G, il faut donc la secouer sérieusement pour qu’il perde les pédales. En tous les cas, en conditions réelles de jeu ou du quotidien, il effectuera son boulot plus que correctement.

Sur le chapitre de la glisse, nous aurons utilisé l’Argon sans masselottes, le faible poids dans ce cas de figure nous convenant tout à fait. Si les patins nous ont un peu inquiétés du fait d’une taille modeste au regard de la souris, sur le Func 1030 XL, elle glisse de bonne manière. Cela dit, la petitesse des patins amène un niveau de résistance supérieur à notre Kone de tous les jours. Sur le 9DH de Steelseries, la glisse est plus facile, les gros grains génèrent un peu moins de frottement. Mais apparaît une rugosité certaine et un déplacement plus bruyant. Du côté du silicone, avec le Cyborg Saitek, clairement le couple à privilégier dans la mesure où l’Argon glisse facilement avec douceur. La résistance dans le déplacement est ici la moins importante. Ce n’est paradoxalement pas trop mal avec le Nova. A priori, son poids contenu lui permet d’éviter partiellement l’aspect collant du début de mouvement. Le frottement reste tout à fait acceptable. Sur notre Noppoo tissu, là aussi, c’est tout à fait correcte. Nous retrouvons une belle douceur dans le mouvement, et là encore, le niveau de résistance, même s’il franchit un pas par rapport au Nova, n’est pas si dérangeant que cela. L’Argon s’appréciera plus sur des tapis souples, sans pour autant démériter totalement sur des rigides, mais il est certain que nous avons vu meilleure glisseuse.





Les nouveautés


Microsoft All-in-One Media Keyboard
Prix mini : 31,99 €
dispo. dans 7 boutiques

Logitech Illuminated Living-Room K830 - Noir
Prix mini : 72,99 €
dispo. dans 6 boutiques

Logitech Wireless Illuminated Keyboard K800
Prix mini : 74,35 €
dispo. dans 16 boutiques

Logitech MK710
Prix mini : 79,88 €
dispo. dans 18 boutiques

Logitech Wireless Combo MK330
Prix mini : 30,75 €
dispo. dans 13 boutiques