Youtube Facebook Twitter Google+ EN DIRECT 1119 connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Souris Logitech G303 Daedalus Apex

Article
Rédigé par Glork
Publié le 18 Mai 2015
Page: 3/5



Chez Logitech, aujourd’hui, tout passer par un soft unique qui reconnaît quel est le périphérique à piloter. Du coup, dès son installation, il reconnaît la G303. Il s’articule autour d’une seule fenêtre sur le bas de laquelle nous trouvons des icônes à cliquer. Ces dernières ouvriront donc les différents paramétrages.

L’icône Maison permet de sélectionner l’endroit de stockage des profils. L’utilisateur peut déterminer s’il souhaite utiliser les profils stockés dans la souris, au nombre de trois, ou ceux stockés sur la machine. Logitech propose de rechercher directement vos jeux et donc d’y affecter un profil spécifique. Ensuite, de manière automatique, le profil se lance en même temps que le jeu.

Pour programmer au mieux ce profil, il faut passer par la case suivante, l’icône suivante. C’est là qu’il sera question des assignations de chaque bouton. Nous sommes face à un fonctionnement classique : il faut sélectionner le bouton sur lequel on souhaite intervenir, et par l’intermédiaire d’un menu déroulant choisir la fonction. En cliquant sur Affecter une nouvelle commande, vous ouvrez une fenêtre d’options, nous avons toutes les commandes habituelles en allant de la touche clavier à Ventrilo en passant par les combinaisons ou les raccourcis multimédias ou de lancement. Bref, c’est archi-complet. Le paramétrage du pointeur s’effectue sur l’icône idoine. Cinq pas sont disponibles et évidemment, il est possible de choisir le niveau de DPI par pas de 50…jusqu’à 12000 DPI, cela laisse clairement de la marge. Le polling rate se règle sur cette partie du soft. Logitech propose aussi la possibilité de lier les réglages DPI à un profil spécifique. Quand vous réglez le niveau des DPI, il n’est valable que pour le profil en cours. L’accélération permet, a priori, d’améliorer la précision du pointeur. Il semble que cette fonctionnalité lisse un peu le mouvement du pointeur.

L’Ampoule permettra de gérer la question du rétro-éclairage. L’utilisateur pourra déterminer quelles zones sont à mettre en action : logo et côtés. Bien évidemment, différents modes sont au programme : pulsation, cycle de couleurs et fixe. L’intensité de l’éclairage fait partie des possibilités, et tarif (une traduction peut-être un peu aléatoire) est la rapidité de passage d’une couleur à l’autre. La G303 se pare aussi d’un économiseur dont on peut déterminer le moment de mise en œuvre.

Logitech reprend aussi l’outil de calibration de la surface vu avec la G502. Le fonctionnement est simple, on crée une nouvelle surface au nom de son tapis (ou pas), ensuite on suit le protocole : maintien du clic gauche et mouvements en huit rapides. Ensuite, la souris fait le travail toute seule et adapte le capteur. Cela dit, pour être honnête, nous n’avons pas vu de différences flagrantes avant et après adaptation. Dans la continuité des outils qui sortent de l’ordinaire, Logitech nous propose un relevé thermique des frappes et/ou de leurs durées. Cela ne sert pas à grand-chose mais est plutôt amusant. Restent, pour terminer, les trois icônes de l’extrême droite. La roue crantée permet d’ouvrir une série de réglages supplémentaires, notamment du côté des macros (respect des délais lors de la création des macros rapides et affichage des instructions sur l’écran du GamePanel), ou encore la correction de l’angle de snapping, la gestion des profils et l’activation ou non de l’ARX Control. Un lien direct sur le Facebook et le Twitter du fabricant est proposé, de même qu’un lien direct de support.







Au final, ce soft est très complet, mais il est un peu ardu à prendre en main. D’autant plus que certains réglages sont disponibles à un endroit et que d’autres paramétrages en lien le sont à un autre. Ce n’est pas particulièrement obtus, nous avons vu plus complexe mais il faudra prendre un temps certain d’apprentissage. Il faut aussi préciser que la stabilité, durant le temps de ce test, n’aura pas été exemplaire. En effet, il y a aura quelques petits bugs de ci de là, rien de bien méchant, mais parfois il aura été nécessaire de forcer la fermeture, histoire de repartir du bon pied.



Les nouveautés


Logitech Illuminated Living-Room K830 - Noir
Prix mini : 72,99 €
dispo. dans 6 boutiques

Microsoft All-in-One Media Keyboard
Prix mini : 31,33 €
dispo. dans 7 boutiques

Logitech Wireless Illuminated Keyboard K800
Prix mini : 70,00 €
dispo. dans 17 boutiques

Logitech MK710
Prix mini : 71,24 €
dispo. dans 19 boutiques

Microsoft Wireless Desktop 2000
Prix mini : 26,80 €
dispo. dans 10 boutiques