Youtube Facebook Twitter Google+ EN DIRECT 1368 connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Clavier Logitech G910 Orion Spark

Article
Rédigé par Glork
Publié le 03 Juillet 2015
Page: 3/5



Le soft est identique à celui de la G303, nous retrouvons donc une fenêtre sur le bas de laquelle l’utilisateur disposera d’icônes à cliquer afin de pouvoir se lancer dans le paramétrage. Précisons cependant que ce soft est un peu capricieux, nous l’avions déjà dit avec la G303. Il l’est toujours avec le clavier. Il aura refusé de reconnaître la souris une fois l’installation du clavier effectué, en tâtonnant, nous avons trouvé qu’il acceptait de reconnaître les deux, sur notre config, à la condition que les deux soient branchés avant installation. Bref, comme avec la G303, rien de terrible, mais juste ce qu’il faut pour s’énerver un peu.

Pour en revenir au fonctionnement du soft, tout s’organise autour de ces icônes. L’icône Maison n’a de raison d’être que de vous présenter le clavier et surtout de visualiser les macros. En effet, si vous cliquez sur l’un des pavés de macros, vous passer directement sur la deuxième icône qui permet d’ouvrir le management des touches de macros. En affectant une nouvelle commande, l’utilisateur ouvrira la même fenêtre d’assignation qu’avec la souris G303. Les options sont nombreuses et variées : raccourcis clavier, souris, lancement d’applications, commandes multimédias, même des blocs de texte, il y tout ce qu’il faut et même un peu plus. La colonne, placée sur la gauche de la fenêtre, permet d’affecter les commandes les plus courantes, y compris celles que vous aurez intégré et que vous utiliserez régulièrement par un simple glisser-déposer.

L’icône Ampoule est la partie du soft qui laisse jouer avec les possibilités nombreuses du rétroéclairage. La présence des RGB laisse relativement libre cours aux délires colorés de l’utilisateur. Chaque touche peut être programmée individuellement et l’on retrouve des éclairages de zones. Il est possible de déterminer manuellement les zones, d’en créer donc de nouvelles. Les comportements sont les suivants : Pulsation, vague de couleur, effet étoilé, cycle de couleur et pression de touche. Bref, vous aurez largement de quoi faire remarquer votre clavier à cinq kilomètres à la ronde en LAN.

Nous retrouvons aussi l’absolument inutile donc totalement indispensable keycap avec vision thermique. En effet, Logitech a implémenté une fonctionnalité de compteur thermique sur les touches du clavier. Le clavier mesure l’activité et donc la chaleur sur chaque keycap, une sorte de compteur (durée) ou de carte des frappes (emplacement). Drôle un temps.

L’icône Roue crantée ouvre les paramètres du clavier, paramètres plus généraux : activer ou non, par exemple, le lancement du soft Logitech à l’ouverture de Windows etc. C’est ici que l’utilisateur pourra vérifier si son firmware est à jour et quels sont les appareils mobiles appariés avec le clavier. Ce dernier point permet, en fait, de piloter une partie des paramètres sur une tablette mais aussi de profiter d’un monitoring. D’où la présence de l’ARX Dock Release sur le clavier, cela dit, celui-ci n’accueillera que des smartphones dont la taille d’écran n’excédera pas 5,5 pouces. Pas de place donc pour notre Nexus 7, c’est dommage. Cela dit, au même titre que le Power Grid était tout à fait sympathique, l’ARX l’est tout autant car il permet un petit monitoring bienvenu.









Les nouveautés


Microsoft All-in-One Media Keyboard
Prix mini : 31,99 €
dispo. dans 10 boutiques

Logitech Illuminated Living-Room K830 - Noir
Prix mini : 72,99 €
dispo. dans 7 boutiques

Logitech Wireless Illuminated Keyboard K800
Prix mini : 74,35 €
dispo. dans 17 boutiques

Logitech MK710
Prix mini : 79,88 €
dispo. dans 18 boutiques

Logitech Wireless Combo MK330
Prix mini : 30,75 €
dispo. dans 13 boutiques