Youtube Facebook Twitter Google+ EN DIRECT 1253 connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Portable Aorus X5 Sync

Article
Rédigé par
Publié le 27 Juillet 2015
Page: 5/6



Stress test Comme d’habitude, nous avons effectué un test de charge, épreuve particulièrement exigeante qui plus est quand il s’agit de PC portables gamer fins. Mais il est un bon indicateur qui permet de jauger des performances de refroidissement du châssis. Avec une température moyenne de 92°C et des piques à 95°C, l’i7-5700HQ a chaud. La conséquence directe est la présence de throttle (baisse de la fréquence). Cet X5, malgré son processeur Broadwell, obtient sensiblement les mêmes résultats que l’ensemble des machines Aorus testé sur Cowcotland. La cinquième génération Intel ne changera rien à ce phénomène récurrent chez ce constructeur. Il y a tout de même un léger mieux, dont nous parlerons dans le chapitre suivant.

La pièce était à environ 25°C lors du test, qui dure deux heures.



Comme nous venons de le voir précédemment, le X5 chauffe, mais il y a tout de même une amélioration notable. En jeu, on peut noter la quasi-absence de throttle et ce malgré une session de intensive sans coupure dans une pièce à 25°C contre 20°C dans la plupart de nos tests. D’autre part, si l’on compare avec le stress test réalisé sur un X7 SLI 970M que nous avons testé, on peut constater que, avec le throttle, les quatre cœurs sont cadencés à une fréquence plus élevée (2.79GHz) pour le X5 que pour le X7 (1.92GHz).
Cela démontre que le CPU Broadwell chauffe moins, mais aussi que le refroidissement est plus efficace. Quand on y regarde de plus près, on s’aperçoit effectivement que le X5 profite de sept caloducs qui cette fois sont répartis de manière différente. On a reproché à Aorus de mutualiser ses caloducs avec le CPU / GPU, ainsi le CPU coincé au milieu du SLI, était très rapidement en surchauffe des les premières minutes de jeux. Cette fois, la répartition nous paraît plus judicieuse. En effet, le CPU bénéficie de son propre circuit qui ne passe plus par les GPU. Il est fort probable que ce soit ce changement qui permet au X5 d’afficher une meilleure maitrise des températures ingame. Pour le reste, rien de nouveau, le châssis possède toujours des sorties d’air chaud sur le coté et à l’arrière, quatre en tout. L’air frais est capté par le dessous, c’est pourquoi lorsqu’il fait chaud, il peut être judicieux de surélever la machine légèrement.

La ventilation est un peu moins bruyante que d’habitude, du moins à pleine charge. La différence est vraiment appréciable, le bruit est plus sourd, moins aigu que d’habitude. Par contre, SLI oblige, il n’y a pas d’Optimus (Nvidia), les cartes graphiques continuent d’être alimentées en usage bureautique. La conséquence est que le PC se fait entendre même en usage minimum. Elle fonctionne alors par séquence afin de maintenir ses consignes de températures. Les amateurs de silence en usage bureautique sont prévenus.

Une fois de plus sur ce genre de produit, l’autonomie est anecdotique. Plusieurs contraintes limitent l’intégration d’une grosse batterie. De plus le SLI ne bénéficiant pas de la technologie Optimus les cartes graphiques restent alimentées en usage bureautique. Concrètement, nous avons obtenu 1h45 en film et 55 minutes en jeu. Avec quelques réglages, luminosité, extinction du module WiFi et Bluetooth par exemple, il sera possible de grappiller quelques minutes. L’utilisation de Battery Boost peut permettre aussi d’améliorer les choses. Mais il faut être clair et à l’instar de ses concurrents, ces machines ont besoin d’être raccordées au secteur pour s’exprimer complètement.



Les nouveautés


Lenovo G70-35 (80Q50011FR)
Prix mini : 339,00 €
dispo. dans 6 boutiques

HP ProBook 470 G3 (P4P73EA)
Prix mini : 450,26 €
dispo. dans 5 boutiques

Asus X556UB-XX015T
Prix mini : 761,00 €
dispo. dans 3 boutiques

Asus W10 ROG GX700VO-GC009T
Prix mini : 3483,00 €
dispo. dans 7 boutiques

Dell Vostro 3559-Y1KVM
Prix mini : 499,00 €
dispo. dans 5 boutiques