Youtube Facebook Twitter Google+ EN DIRECT 1682 connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Wizerty OC : carte graphique ASUS R9 Fury Strix

Article
Rédigé par wizerty
Publié le 23 Septembre 2015
Page: 7/9



Nous venons de voir que l'overclocking permettait de booster le score, que la modification des pilotes donnaient également un bon bonus, et bien cerise sur le gâteau, nous allons maintenant débrider des unités supplémentaires de votre Fiji Pro pour atteindre un équivalent de Fiji XT

Cette manipulation n'est pas sans risque (parait-il), aussi je ne vous expliquerai pas comment faire, mais un petit passage sur le topic du créateur du logiciel permettant la manipulation vous apprendra tout ce que vous devez savoir Ici.

Un rapide coup d'œil à l'aide de CU configuration info nous apprend que notre GPU comporte 64CU, mais que 8 d'entre eux sont bridés de manière hardware.



Pour les débrider, nous allons utiliser un BIOS spécial, conçu pour l'overclocking extrême, mais vous pouvez tout aussi bien le faire à la façon décrite dans le tutoriel.

Pourquoi prendre un BIOS extrême ? Simplement parce que la prochaine étape consistera à passer la carte sous azote liquide, autant faire d'une pierre deux coups. Il faut savoir que ce BIOS augmente la tension d'alimentation du GPU de 1.19V à 1.25V, que les protections sont désactivées, et que la carte gardera les fréquences maximales même en 2D ... A ne pas mettre entre toute les mains.

Avec ce nouveau BIOS, tout les CU sont activés. On peut observer sur GPU-Z que les 4096 shaders sont fonctionnels.

Note : Il existe de nombre BIOS réactivant tout ou partie des CU ; en effet, il se peut que votre GPU ne supporte pas le débridage de tous les CU. Ainsi, si certains sont défectueux, il vous faudra essayer les BIOS avec seulement 4CU supplémentaires par exemple.

Note 2 : après avoir effectué la modification, de nombreux artefacts apparaissaient à l'écran sur le bureau, mais plus rien en jeu. Nous ne savons malheureusement pas si cela est induit par le bios LN2 ou par les CU réactivés. Une fois en jeu ou en benchmark, tout était parfaitement stable.



Et hop, encore 400pts de mieux avec les fréquences précédemment utilisées.



Pour s'amuser, et profiter des volts supplémentaires offerts par le BIOS LN2, nous avons essayé de pousser d'avantage la carte. Nous avons réussi à dépasser les 9000pts. Pour rappel, le score d'origine était de 6567pts, ce qui représente un gain de quasi 40% (OC, unlocking et tweak).



Avant de passer au refroidissement extrême, et pour ceux que le watercooling intéresse, j'ai pu monter mon fidèle waterblock universel EK sur cette Fury. Les trous de fixations normaux étant trop éloignés, il m'a fallu monter le bloc en biais. Mais rassurez vous, malgré l'orientation un peu inhabituelle, tout fonctionne parfaitement.





Les nouveautés


Gigabyte GeForce GTX 980 WindForce 4 Go (GV-N980WF3OC-4GD)
Prix mini : 295,20 €
dispo. dans 7 boutiques

MSI GeForce GTX 1070 Armor 8G OC - 8 Go (V330-003R)
Prix mini : 469,00 €
dispo. dans 11 boutiques

MSI GTX 970 GAMING 4G (V316-001R)
Prix mini : 249,99 €
dispo. dans 8 boutiques

Gigabyte GeForce GTX 1070 WindForce OC - 8Go (GV-N1070WF2OC-8GD)
Prix mini : 455,99 €
dispo. dans 8 boutiques

Gigabyte Radeon R7 360 OC - 2Go (GV-R736OC-2GD)
Prix mini : 106,60 €
dispo. dans 11 boutiques