Youtube Facebook Twitter Google+ EN DIRECT 1448 connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Clavier ROCCAT Ryos TKL

Article
Rédigé par Glork
Publié le 20 October 2015
Page: 4/5



C’est toujours avec plaisir que nous retrouvons un clavier mécanique, type Cherry. Pour le coup, notre Ryos est équipé en switches MX Cherry marrons. Il est disponible dans les autres couleurs : rouges, noirs et bleus. Cela dit, c’est clairement les rouges et les marrons qui sont, à notre avis, les plus agréables. Evidemment, n’importe quel utilisateur de clavier mécanique pourrait ne pas être d’accord, et ce serait tout à fait compréhensible. Il faut clairement tester (et pourtant, ce n’est pas simple) les switches pour trouver celui qui convient à ses habitudes, son fonctionnement et ce qui est recherché en termes de sensations de frappe. De fait, le Ryos équipé en marrons propose un fonctionnement tout à fait sympathique. D’une part, le format est excellent, cela n’engage que nous, évidemment, mais il s’agit d’un format pertinent. Tant en termes d’encombrement que de confort par rapport au positionnement de la souris. Si le pavé numérique n’est pas utilisé quotidiennement pour la saisie et que le clavier est destiné avant tout à taper et à jouer, c’est certainement le format le plus adéquat. Sa compacité n’impose pas de trop écarter les bras pour saisir la souris, cela participe nettement au confort. Bref, vous l’aurez compris, nous sommes sous le charme de ce type de format. Pour en revenir aux switches, les marrons sont agréables, suffisamment souples pour ne pas demander trop d’efforts à la descente. En outre, ils disposent d’un clic sensible qui, à la descente, indiquera la prise en compte de l’activation de la touche. Enfin, l’effet de ressort inhérent aux switches mécaniques favorise aussi le confort en « rejetant » le doigt si on le laisse trainer. Du coup, la frappe est facile, rapide et l’on se sent rapidement à l’aise.

Du côté du confort, toujours, la présence du repose-poignet, si son plastique n’est pas des plus valorisants, est particulièrement bienvenue. Les paumes viennent naturellement reposer dessus et si ce n’est pas conseillé d’un point de vue ergonomique, il n’en reste pas moins que, au quotidien, nous le faisons. D’autant qu’avec un bon réglage des bras du fauteuil, on arrive à obtenir un axe avant-bras-poignets-mains relativement plat. Les boutons placés sous la barre Espace permettent de multiplier les possibilités du pouce.

Traditionnellement, il ne sert pratiquement que sur cette dite barre Espace, et là, en jeu, il peut apporter une aide intéressante. Pour le reste, les touches de fonction doublées de commandes multimédias sont pratiques et vues bien souvent ailleurs. Pour le coup, on en prend facilement le coup et l’habitude en termes d’utilisation. La F12 permet de lancer l’enregistrement des macros à la volée, en jeu voire même au travail, c’est pertinent. Le rétroéclairage est très sympathique. Cela dit, les claviers les plus récents optent pour une plaque d’habillage qui permet d’en profiter encore plus. Ce n’est pas le cas ici, mais indéniablement, il reste de bonne qualité, il est assez homogène. Comme de juste, les touches au double marquage souffrent d’un manque sur le marquage bas. C’est évident logique puisque le switche coupe la lumière de la diode placée juste sur sa partie supérieure. Au niveau du silence, nous sommes sur un clavier mécanique, il est donc assez sonore, il faut le reconnaître. Si les keycaps simples claquent normalement (pour un méca s’entend), les double shot sont encore plus bruyantes, notamment la barre Espace qui génère un beau cliquetis. Clairement, au regard de notre Novatouch de tous les jours, le TKL chante bien plus. Au-delà de cela, classique pour un clavier mécanique, ce petit Ryos est un TKL particulièrement plaisant. Il permet en outre de goûter aux joies du TKL en Azerty, ce qui n’est pas toujours facile. Par contre, il est assez cher : 149 euros, sur le papier, toutefois il est possible de le trouver à un tarif légèrement plus abordable. Autour de 120 euros, ce qui restera encore une somme mais s’aligne finalement sur la concurrence.





Les nouveautés


Microsoft All-in-One Media Keyboard
Prix mini : 31,99 €
dispo. dans 10 boutiques

Logitech Illuminated Living-Room K830 - Noir
Prix mini : 72,99 €
dispo. dans 7 boutiques

Logitech Wireless Illuminated Keyboard K800
Prix mini : 74,35 €
dispo. dans 16 boutiques

Logitech MK710
Prix mini : 79,88 €
dispo. dans 18 boutiques

Microsoft Wireless Desktop 2000
Prix mini : 26,80 €
dispo. dans 11 boutiques