Youtube Facebook Twitter Google+ EN DIRECT 901 connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Souris Corsair Scimitar RGB

Article
Rédigé par Glork
Publié le 22 Janvier 2016
Page: 2/5



A la prise en main, la Scimitar est séduisante. En effet, d’un côté, elle met en avant une excellente finition, de l’autre côté, elle la renforce avec la présence d’alu, ce qui reste toujours plaisant et valorisant. Sur le plan de la finition, il n’y a rien à redire, c’est parfait. Les jonctions sont joliment travaillées. Sur le plan des matériaux employés, nous avons donc un peu d’alu, un beau plastique jaune aspect laqué et du soft touch. Le seul plastique commun, granuleux, reste cantonné au châssis inférieur de la souris. Il n’est donc pas directement sous les yeux. Une chose, par contre, se ressent assez nettement, la Scimitar est de bonne taille.

La coque porte sur l’arrière le classique logo de Corsair, les voiles pirates retravaillées et modernisées. Elles sont, bien évidemment, translucides pour profiter pleinement des couleurs de la diode RGB. En partie basse, elle se pare d’un chanfrein plat qui ira en s’élargissant côté droit. Une strie isole cette partie arrière des clics. Un encart de plastique aspect laqué noir accueille les deux boutons pour l’instant prévu pour la montée/descente des DPI. La molette située en avant est suspendue entre les deux clics, maintenue uniquement par son axe. C’est esthétiquement plaisant et permet à cette dernière de ne pas devenir le nid à poussière. Elle opte pour un plexi translucide et porte une bande de caoutchouc à stries biaises. Les clics sont plutôt plats et celui de gauche est marqué du nom de la marque. Sur la droite, la Scimitar reçoit un pavé de caoutchouc doté de picots triangulaires, ainsi qu’une encoche type plateforme. Sur la gauche, STR et RPG obligent, elle s’équipe d’un pavé de 12 boutons. Ces derniers sont montés sur une pièce qui semble et, surtout, qui est indépendante. Cette pièce est insérée dans un logement dont le fond est en alu. Le pourtour de ce logement est en plastique aspect laqué jaune. L’idée, car nous allons la dévoiler maintenant, est d’obtenir un pavé qui puisse se déplacer d’avant en arrière (ou vice-versa) afin de pouvoir se placer idéalement sous le pouce. C’est pourquoi, en retournant la souris, nous découvrons une petite vis BTR qui libérera ou enserrera le pavé à l’endroit souhaité. Quatre patins, de petites tailles, assureront la glisse. Le squelette alu de la Scimitar est visible ici aussi puisqu’il encadre le capteur. Enfin sur l’avant, nous avons un départ de câble gainé et décentré ainsi que, dans le prolongement des stries placées sous la souris, trois fenêtres translucides. D’un point de vue technique, la Scimitar est dans les clous. Elle s’équipe d’un capteur optique de 12000 DPI. Le modèle de capteur n’est pas indiqué, mais avec quelques recherches, il semblerait fort qu’il s’agisse de l’Avago S 3988 en version extrapolé. Elle dispose donc de 17 boutons programmables et embarque une puce mémoire dont la taille nous est inconnue. Pour le reste, polling rate à 1000 Hz et connexion USB plaqué or comme de juste. Les dimensions sont les suivantes : 119 X 77 X 49 mm, soit un beau bébé pour un poids de 122 grammes pesé. Il nous faut donc passer par la case téléchargement afin de récupérer le CUE, Corsair Utility Engine.













Les nouveautés


Microsoft All-in-One Media Keyboard
Prix mini : 31,99 €
dispo. dans 9 boutiques

Logitech Illuminated Living-Room K830 - Noir
Prix mini : 72,99 €
dispo. dans 7 boutiques

Logitech Wireless Illuminated Keyboard K800
Prix mini : 74,35 €
dispo. dans 16 boutiques

Logitech MK710
Prix mini : 79,88 €
dispo. dans 17 boutiques

Microsoft Wireless Desktop 2000
Prix mini : 26,80 €
dispo. dans 12 boutiques