Youtube Facebook Twitter Google+ EN DIRECT 1287 connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Wizerty OC : watercooling AIO GPU Arctic Accelero Hybrid III-140

Article
Rédigé par wizerty
Publié le 22 Mars 2016
Page: 5/6



Imaginez-vous cet été, sur la plage, à midi par un beau et grand soleil !!! Vous y êtes ? Alors ce n'est pas parce que vous allez plonger votre tête dans un sceau d'eau froid que le reste de votre corps ne risquera pas un coup de soleil.
Pour une carte graphique, les choses sont similaires, refroidir le GPU est vital, mais si les autres parties de la carte surchauffent, le risque de dégradation est élevé.
Nous avons donc relevé la température sur les VRM et sur la mémoire après une période de charge de 4 minutes.



Vous pouvez remarquer que le nombre de scénarios a été augmenté.

Dans le cas du dissipateur principal en mode auto, les étages d'alimentation atteignent 69°C et la mémoire 79°C. Ce n'est pas grave, mais des étages d'alimentation chauds fatiguent plus vite et ont un rendement moins bon. De même, la mémoire trop chaude perd en stabilité.
Il est important de garder à l'esprit que l'air, avant d'atteindre le PCB (mémoire et VRM) doit traverser le radiateur. Il est donc ralenti et surtout se charge de calorie. Il arrive donc chaud au contact de la carte. De l'air chaud refroidit moins que de l'air frais... Elémentaire

On a gardé la même configuration, mais avec un flux d'air plus important en forçant les ventilateurs à 60%. Dans ce cas, le niveau sonore est bien plus élevé, mais la température chute de 14 et 17°C.

Au tour de l'Accelero, et agréable surprise, malgré le silence et le dissipateur sur les VRM de très petite taille (identique à la configuration "Matrix"), les étages d'alimentation sont mieux refroidis. Pourtant, le flux d'air est plus faible. L'explication est simple, l'Accelero Hybrid III-140 retire la chaleur du GPU et "l'emmène" plus loin. Cette chaleur n'est donc plus envoyée au contact de la carte et l'air brassé par le ventilateur sur les étages d'alimentation est plus frais. Ce bon résultat est aussi visible sur la RAM qui perd 10°C.

Avec une vitesse de rotation plus importante, nous avons vu que le GPU n'était pas beaucoup mieux refroidi, mais un simple regard sur les valeurs du tableau nous permet de voir le gain sur la température du PCB. Les VRM ne dépassent plus les 44°C et chose surprenante, même la RAM en profite. Le flux d'air doit parvenir de manière indirecte jusque sur les puces mémoires.

Afin d'étudier toutes les combinaisons possibles, nous avons ajouté un ventilateur entre l'équerre PCI et le GPU de la carte. Ventilateur qui souffle donc directement sur la RAM. Afin de ne pas rendre le montage bruyant, ce ventilateur tourne très lentement, juste assez vite pour fournir un petit flux d'air à la mémoire, et là... 50°C, un gain de quasi 30°C par rapport à la configuration de base, et 19°C de mieux que l'AIO sans ventilateur additionnel.
Ce montage permet aussi de refroidir la "zone verte" que nous vous avions montrés durant le montage. Nous n'avons pas de valeur pour cette "zone verte", impossible donc de dire si le dissipateur de la Matrix la refroidit bien puisqu'elle est inaccessible et qu'elle est dépourvue de sonde. Une chose est sûre, et mon doigt le confirmera, l'ajout du ventilateur permet de réduire la température de ces composants de façon importante

Les résultats sont très impressionnants, le GPU est bien mieux refroidi, le silence est de la partie, et, cerise sur le gâteau, les VRM et la RAM sont également gardés plus au frais.
Le ventilateur additionnel n'est pas obligatoire puisque les températures sont déjà plus basses que d'origine, mais si vous voulez aller encore plus loin... Surtout trouvez en un "lent", pas besoin d'une turbine, rappelez-vous que l'on cherche juste un petit flux d'air, et non pas à mettre votre boitier en lévitation.
Au niveau du pilotage de cet Accelero Hybrid III-140, vous pouvez simplement laisser votre carte s'en charger, ou imposer une vitesse fixe ou faire un profil personnalisé par l'intermédiaire d'ASUS GPUTweak , MSI Afterburner, Sapphire Trixx.... Le choix est vaste.
Notre conseil serait de régler les ventilateurs à une vitesse fixe lente en dessous de X°C et d'augmenter un peu leur vitesse afin d'apporter de l'air au VRM/RAM lorsque la carte passe en charge.

Les valeurs suivantes sont données à titre d'exemple pour notre carte, sur un autre modèle il faudra les ajuster : 26% jusque 40°C et augmentation linéaire de 26 à 50% entre 40° et 60°C. Ainsi au repos et en petite charge, la carte sera très silencieuse, et lors d'une charge importante, la vitesse augmente légèrement, reste très discrète mais apportant de l'air au PCB.

Et les fréquences maximum dans tout ça ? Avec le dissipateur d'origine, nous avons pu finir le benchmark à 1510MHz. Une fois l'Accelero Hybrid en place, nous avons gagné un peu plus de 10Mhz. 1520MHz était stable alors que 1530 à échoué en tout fin de test.
Le gain est donc présent, mais plus faible qu'espéré. Au vu des très bons résultats, nous commencions sans doute à devenir trop gourmands



Les nouveautés


Corsair H55 Hydro Serie
Prix mini : 65,99 €
dispo. dans 7 boutiques

LEPA AquaChanger 240
Prix mini : 71,90 €
dispo. dans 7 boutiques

Corsair H100i v2 Hydro Series (CW-9060009-WW )
Prix mini : 124,38 €
dispo. dans 7 boutiques

Corsair H80i Hydro Series
Prix mini : 93,00 €
dispo. dans 5 boutiques

Enermax Liqmax II 240
Prix mini : 65,86 €
dispo. dans 8 boutiques