Youtube Facebook Twitter Google+ EN DIRECT 996 connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Clavier Cooler Master MasterKey Pro S

Article
Rédigé par Glork
Publié le 06 Avril 2016
Page: 4/5



Comme toujours, c’est avec grand plaisir que nous retrouvons un TKL. C’est certainement le format le plus pertinent, avouons cependant qu’il s’agit d’un avis tout à fait subjectif. Il pourrait ne pas être partagé, et c’est compréhensible. Mais à partir du moment où le pavé numérique n’est pas indispensable, ce format a toute sa pertinence. Notre modèle de test est livré avec des switches MX Cherry marrons ; notons, et c'est important, que la version commercialisée sera seulement en rouge. Cooler Master a effectivement décidé de rester chez Cherry concernant les switches. C’est techniquement et commercialement un bon choix. Ils ont effectivement meilleur presse et meilleure réputation que ceux de Kaihl par exemple. En ce qui concerne nos marrons, les choses sont simples, nous les apprécions pleinement, après les rouges. Ils restent souples puisqu’ils ne demandent que 45 cN. Finalement, la même pression que les rouges. Ils ajoutent à cela un clic sensible, plutôt bienvenu, car il permet de ressentir physiquement la prise en compte de la frappe. Ils sont tout à fait pertinents en frappe, y compris en jeu, vous vous en doutez. Remarque tout à fait personnelle, l’aspect linéaire est, à notre avis, plus judicieux en jeu, mais c’est tout à fait contestable, nous le comprendrions.

Pour le reste, le châssis est identique à celui du Novatouch, nous l’avons précisé dans la vidéo. De fait, nous sommes comme à la maison puisque notre clavier principal sur lequel nous tapons tous les textes est un Novatouch. Ainsi, le constat est identique à ce dernier et à son grand frère, le Masterkey Pro L : il manque un repose-poignet. Encore une fois, répétons-le, pour une frappe intensive, il est préférable d’avoir les mains en suspension au-dessus du clavier, les avant-bras le plus à plat, possible, dans l’axe droit des poignets. Mais, car il y a un mais… Jamais nous ne le faisons, et ce n’est pas bien. En jeu, c’est un peu différent : il n’est pas question de frappe, mais plutôt d’avoir une main face au clavier, l’autre sur la souris. Et dans ce cas précis, le repose-poignet s’impose. En tous les cas, il reste un clavier confortable à l’utilisation. Il l’est un peu plus que le Masterkey Pro L car il est légèrement moins haut. Pour le reste, les commandes sont identiques que celles de son grand frère. D’une part, il est donc possible et rapide, une fois le pli pris, de commander l’essentiel des fonctionnalités du clavier. D’autre part, il est assez aisé de programmer ces macros à la volée, si besoin est. Etant donné que les programmations peuvent être réalisées sur les touches de son choix, il ne se posera pas la question de l’accessibilité des dites macros, que l’utilisateur joue sur les flèches ou sur EDSFS.

Les touches sont douces au toucher, nous l’avons déjà dit. Toutefois, elles se lustreront irrémédiablement à l’utilisation. Elles restent en ABS fin, même s’il est double-shot. Cela dit, la construction de la touche (UV Coating) laisse passer le rétroéclairage avec facilité. En revanche, les touches au double marquage sont moins homogènes : le marquage bas souffre toujours un peu, mais cela reste tout à fait correct. La plaque d’habillage blanche fait bien son travail, elle ne renforce pas tant la puissance que la diffusion du rétroéclairage. Si la question de l’utilité du rétroéclairage RGB reste toujours posé, il n’en reste pas moins non plus que c’est esthétiquement plaisant. En outre, il faut reconnaître que Cooler Master est l’un des seuls dans notre hexagone qui propose un TKL en RGB. Ce qui lui donne un avantage certain. Nous retrouvons aussi le petit bémol inhérent à tous les claviers mécaniques, il est assez bruyant. Cela dit, cela reste assez raisonnable. En effet, d’une part, il n’y a pas de bruit de ressort sur les touches doubles et la barre Espace, d’autre part, avec les switches marrons, il est assez facile d’éviter le bottom out. Les keycaps ne viennent donc pas souvent claquer contre la plaque d’habillage. Il ne subit le même petit désagrément que le Masterkey L que nous avons eu entre les mains, la barre Espace est même assez silencieuse. En tous les cas, elle ressort même moins que Suppr, ce qui mérite d’être précisé.

De fait, pour 139 euros, avec son châssis légèrement différent, un peu plus large, un peu moins haut, il paraît presque meilleur rapport qualité prix que le Masterkey L. Cela reste encore une belle somme, mais la qualité est là, le fonctionnement confortable aussi. Et répétons-le, c’est, sauf erreur de notre part, le seul TKL RGB du moment.



Les nouveautés


Microsoft All-in-One Media Keyboard
Prix mini : 31,99 €
dispo. dans 10 boutiques

Logitech Illuminated Living-Room K830 - Noir
Prix mini : 65,69 €
dispo. dans 8 boutiques

Logitech MK710
Prix mini : 63,99 €
dispo. dans 19 boutiques

Logitech Wireless Combo MK330
Prix mini : 32,00 €
dispo. dans 15 boutiques

Microsoft Wireless Desktop 2000
Prix mini : 26,80 €
dispo. dans 14 boutiques