Youtube Facebook Twitter Google+ EN DIRECT 1410 connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Clavier Steelseries Apex M500

Article
Rédigé par Glork
Publié le 28 Juillet 2016
Page: 4/5



Comme nous le disions en introduction, cet Apex M500 a une lourde responsabilité sur les épaules, mais aussi une conséquente tâche à réaliser : remplacer dans les faits le 6GV2 et surtout prendre sa place dans les esprits. N’oublions pas que le 6GV2/6G ainsi que le 7G n’ont été rien d’autres que les précurseurs d’un mouvement de masse concernant le retour des claviers mécaniques. Pour être tout à fait honnêtes, quand j’ai commencé à la Ferme, j’ai assez rapidement, il y a 6 ans, fait le nécessaire pour obtenir en test ce qui m’apparaissait comme le Graal absolu en termes de clavier gamer : le 7G. C’est pourquoi l’Apex M500 est attendu au tournant, et nous ne serons certainement pas les seuls. Pour autant, force est de constater que ce nouveau Steelseries présente très bien, nous l’avons déjà dit. La construction est sérieuse et que cela est perceptible au premier regard. Cet aspect est immédiatement plaisant et sur ce point, l’Apex est clairement dans la droite lignée du 6GV2. En outre, si le look est très classique, il a le bon ton de renouveler un peu les codes tout en restant dans le moule. Bref, esthétiquement, c’est une jolie réussite.

De plus, il faut reconnaître que le choix de Steelseries de conserver des switches MX Cherry ne sera pas pour déplaire au plus grand nombre. C’est d’autant plus vrai que l’Apex M500 est équipé des rouges du nom. Nous écrivons souvent à travers nos tests que ces switches sont, à notre sens, les plus agréables et les plus polyvalents, mais qu’ils sont en revanche assez exigeants. D’une part, ils sont très souples et ne demandent quasiment pas de pression pour être activé. Toutefois, d’autre part, cette souplesse ne pardonne pas l’erreur. Si l’utilisateur effleure une touche accidentellement, elle est immédiatement prise en compte. Cela dit, ils sont les meilleurs, bien sûr, cela n’engage que nous, devant les marrons puis suivent respectivement les noirs et, fermant la marche, les bleus. Sur le plan de l’ergonomie, l’Apex M500 est tout à fait dans la mesure. En effet, aussi bien à plat que posé sur les pattes de surélévation, il permet de frapper dans un bon confort, pour ne pas dire excellent. La disposition des rangées est parfaite. Cependant, nous l’avons trouvé un peu trop incliné quand les pattes sont en place. Il est beaucoup plus confortable à plat. Comme souvent, il manque un petit repose-poignet pour que l’ensemble soit parfait. Rappelons que la position parfaite reste celle d’une suspension des mains au-dessus du clavier, avec un axe avant-bras/poignets le plus à plat possible. Ce que nous faisons n’est pas recommandé en cas de frappe intensive. En revanche, en jeu, le repose-poignet s’impose.

Pour le reste, aucun souci de réactivité, même dans les parties endiablées, les commandes suivent. De plus, avec la possibilité d’affecter des macros là où bon nous semble, il y a toujours assez de touches autour pour placer ses besoins. Ainsi, nous sommes face à un clavier qui prévoit les deux catégories de joueurs : côtés flèches et côté EDFS/ZSQD. Aucune restriction en somme. Le reste des commandes est classique et déjà vu, mais elles ont le mérite de simplifier un certain nombre d’actions, donc de ne pas imposer d’aller se saisir de la souris pour modifier le volume sonore par exemple. Notons que la touche de fonction est remplacée par une keycap ornée du logo de Steelseries.

Enfin, et c’est bien ce qui est le plus plaisant avec l’Apex M500, la qualité de fabrication lui permet de n’avoir qu’un niveau de nuisance sonore très limité. Dans un premier temps, avec la plaque d’habillage en métal, les keycaps ne claquent pas particulièrement, bien au contraire. Le bruit est contenu, au regard de la concurrence mécanique bien sûr. Il produira de toutes les façons plus de bruit qu’un membrane voire un ciseau, mais il en fait moins que notre Novatouch en Topre équipé d’O ’rings…Dans un deuxième temps, il n’y a aucun, nous disons bien, absolument aucun, bruit de ressort, comme c’est le cas souvent sur les touches doubles. Avec l’Apex 500M, terminé ces résonnances assez régulières. Etant donné que nous l’avons testé dans le même temps que le Suora de Roccat, c’était nettement remarquable. Au final, la qualité dans la construction et le choix des matériaux, ça aide sérieusement. Sur le plan du rétroéclairage, nous avons une belle luminosité, assez douce même sur le niveau maximal. Cet aspect est à mettre au crédit de la couleur de la plaque : bleu. Bien sûr, les touches au marquage double manquent un peu d’homogénéité, mais c’est habituel. Tout autant d’ailleurs que l’ABS des keycaps, doubleshot, qui se lustrera irrémédiablement avec le temps et les frottements. Au final, nous avons tout de même un excellent clavier, mais cet aspect d’excellence se ressent un peu dans le tarif final. Vu les prestations, le positionnement dans la gamme et les fonctionnalités limitées tout de même, excepté sur le plan des macros, il se trouve plutôt dans le haut du panier au niveau du prix de vente. Cela dit, cela semble justifié.



SteelSeries Apex M500 - Cherry MX Red : comparer les prix

SteelSeries Apex M500 - Cherry MX Red

Les nouveautés


Microsoft All-in-One Media Keyboard
Prix mini : 31,99 €
dispo. dans 12 boutiques

Logitech Illuminated Living-Room K830 - Noir
Prix mini : 69,34 €
dispo. dans 7 boutiques

Logitech Wireless Illuminated Keyboard K800
Prix mini : 66,95 €
dispo. dans 16 boutiques

Logitech MK710
Prix mini : 73,09 €
dispo. dans 18 boutiques

Microsoft Wireless Desktop 2000
Prix mini : 26,80 €
dispo. dans 14 boutiques