Youtube Facebook Twitter Google+ EN DIRECT 1342 connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Tt eSPORTS, souris Ventus R et tapis Dragonem RGB

Article
Rédigé par Glork
Publié le 07 Septembre 2016
Page: 5/6



Nom : Draconem RGB
Fabricant : Tt eSPORTS


Abordons maintenant le tapis qui est arrivé dans le même temps que la Ventus R. Nous l’avons présenté en vidéo et il se prénomme Draconem de son petit nom de scène. Il rejoint la catégorie, minuscule, des tapis rétroéclairés.

Le packaging est sur le modèle de la Ventus R ou de la Level Advanced, à savoir misant sur le rouge et le noir, avec une présentation complète du produit sur la face supérieure de l’emballage. Peu de données techniques au dos, mais quelques encarts sur la face avant afin de préciser les points forts du tapis qui se résument surtout à une base antidérapante, ce que possèdent aussi les autres, une surface optimisée pour l’accroche du capteur , ce que possèdent encore une fois aussi les autres, et enfin, ce que n’ont pas tous les autres, un bandeau RGB. Ce petit accessoire, exclusivement esthétique, offre les comportements suivants : pulsation, vague et arc en ciel. Il sera possible de modifier l’intensité, sur 5 niveaux du rétroéclairage et aussi de choisir une couleur fixe. Tout se gère à partir de deux boutons situés dans le boitier placé en haut du tapis.

A la sortie de la boîte, le bundle se résume à une notice rapide à destination de l’utilisateur. Le Draconem en lui-même présente bien avec une finition tout à fait bonne. En effet, les tranches sont traitées avec un bandeau de plastique aspect laqué en biseau et la surface elle-même en plastique granuleux. Les ébavurages sont nets et précis. Bref, c’est un tapis de bonne qualité.





La surface est noire, ornée sur le bas à gauche du traditionnel dragon. Il est ici translucide et l’on sait bien pourquoi. Il pourra s’illuminer des 16,8 millions de couleurs des diodes RGB. De fait, sur le haut, le tapis dispose d’un boitier de commande qui, de plus, permet d’accueillir le câble USB d’alimentation. Le câble est très simple, uniquement caoutchoutée, pas de gainage. Il faudra donc lui octroyer un USB sinon, point d’éclairage. Sous le tapis, nous retrouvons la partie translucide du bandeau et le caoutchouc de la base. Cette dernière est traitée en picots cylindriques et est particulièrement adhérente.

Ensuite, en ce qui concerne la glisse, il faut préciser immédiatement que nous sommes face à une surface rigide. De fait, elle se place rapidement au niveau des surfaces rapides. Et c’est effectivement le constat que nous en avons. Nous y avons placé nos souris habituelles : la Kone Pure Optical, la Zowie FX ainsi que la Ventus elle-même et la Level 10 M Advanced. Au final, quelle que soit la souris, le ressenti est le même : une glisse rapide, peu résistante et souple. Le grain du tapis qui est censé apporter de la précision se positionne sur sa grosseur entre celui de notre Steelseries 9HD et le Func 1030. Il apporte donc peu de rugosité dans le déplacement, mais on sent lors des déplacements qu’il est bien présent. Cependant, il n’entache pas la souplesse d’ensemble. Le constat est tout à fait identique avec nos autres souris qui, il faut le reconnaître, sont équipées de gros patins. Ainsi pour être totalement sûrs de la performance du Draconem avons-nous posé une souris dotée de patins fins, la Cherry MW 2310. Dans ce cas aussi, le grain ne se ressent pas plus que cela, et nous conservons une belle souplesse dans les mouvements, ainsi qu’un faible niveau de résistance. En fait, le Draconem se comporte comme une surface rigide, peu de résistance dans le déplacement, beaucoup de souplesse. Il ne faut pas s’attendre à trouver la résistance habituelle et les frottements propres à un tapis tissu. Cela dit, nous ne sommes pas au niveau d’une savonnette, ce qui permet de garder un bon contrôle de ce qui se passe.

Ajoutons que, d’un point de vue esthétique, le Draconem remplit clairement son rôle. Nous l’avons dit dans la vidéo, il rend vraiment bien sur le bureau. C’est d’ailleurs le seul intérêt du RGB sur un tapis. En effet, cela n’apporte strictement rien au skill et au confort. Sur cet aspect d’ailleurs, nous avons là une surface rigide, elle n’est donc pas particulièrement confortable, bien moins qu’un tissu. Toutefois, force est de constater que les pans biseautés sont plutôt doux sous le poignet, aucune aspérité à regretter. C’est donc tout à fait correct sur ce point. Pour en revenir au RGB, c’est joli et c’est tout. Les boutons sont faciles à utiliser, et il ne faut pas avoir HEC pour pouvoir choisir le mode ou la couleur du tapis. Le halo présent sous le tapis est bien visible et participe de l’esthétique du Draconem.

Enfin, et c’est bien le plus agréable, le tarif est sympathique. Il n’est tarifé que 39,90$ quand la concurrence connue, Razer donc, présente son tapis disposant des mêmes specs à 75€. Il se positionne donc très bien, avec un niveau de finition tout à fait bon. Il ne possède pas le support d’un soft tel que Synapse, mais il propose la même chose sans pour bien moins cher. La seule concurrence sérieuse proviendra de Joy-It avec son tapis alu rétroéclairé d’une unique couleur au choix pour 29,90€.



Les nouveautés


Microsoft All-in-One Media Keyboard
Prix mini : 31,99 €
dispo. dans 9 boutiques

Logitech Illuminated Living-Room K830 - Noir
Prix mini : 72,99 €
dispo. dans 7 boutiques

Logitech Wireless Illuminated Keyboard K800
Prix mini : 74,35 €
dispo. dans 16 boutiques

Logitech MK710
Prix mini : 79,88 €
dispo. dans 17 boutiques

Microsoft Wireless Desktop 2000
Prix mini : 26,80 €
dispo. dans 12 boutiques