Youtube Facebook Twitter Google+ EN DIRECT 1585 connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Clavier Tesoro Gram Spectrum

Article
Rédigé par Glork
Publié le 21 Septembre 2016
Page: 4/5



Recevoir un clavier doté de nouveaux switches, c’est toujours aussi plaisant et intéressant. Certes, le principe reste toujours le même : un plongeur, un ressort, un contacteur, mais la nouveauté se pose ici en termes de course et de hauteur de switches. Pour le coup, ce Gram Spectrum apporte un petit vent de fraîcheur sur les claviers mécaniques. En effet, d’une part, les switches ont un comportement sympathique. De fait, la course plutôt courte, qui ne fera peut-être pas plus gagner de temps, ni de rapidité, est agréable. Quand nous affirmons que la course ne fait pas gagner de temps, c’est en réponse à l’argument marketing qui consiste à affirmer qu’il y a un gain de rapidité. Dans l’absolu, nous l’avions dit avec les MX Speed, le chemin est plus court, c’est sûr et sur le papier, cela paraît possible, mais la vitesse reste avant tout condition par la celle de vos déplacements digitaux. Le gain restera certainement anodin, si ce n’est insignifiant. Toutefois, force est de constater que le fonctionnement du switch Tesoro Agile ressemble de très près à celui d’un MX Cherry de couleur bleu. Il lui ressemble tellement que Tesoro propose différentes couleurs de l’Agile totalement calqués sur celle de Cherry. De fait, ici, nous avons à la fois un clic sensible et un clic audible. L’audible ne clique cependant pas particulièrement fort, même légèrement moins que celui de Cherry. Si le comportement est identique, nous avons noté deux phénomènes concernant ces switches. D’une part, la barre Espace semble bénéficier d’une meilleure souplesse. Cette dernière est en fait lié à l’effet de levier lorsqu’elle est pressée sur une des extrémités. D’autre part, la touche Retour demande à être pressée en son milieu sous peine d’avoir plus de résistance à la descente. Elle n’aime pas être attaquée de biais. Enfin, ces switches demandent à être rodés et c’est assez sensibles, s’ils commencent assez dur, ils s’assouplissant notablement au cours de notre utilisation tout azimut. Au final, les switches sont plutôt agréables à l’utilisation. Cependant, il n’en reste pas moins que le Gram Spectrum n’est pas totalement parfait à l’utilisation. En effet, il est atteint d’une petite difficulté un peu pénible au début, que l’on parvient à compenser au prix d’un petit entraînement et d’une petite attention. Est-elle directement liée au polling rate à 1000 Hz ou à un temps de réponse des touches trop élevé ?? Toujours est-il que si l’on n’est pas particulièrement diligent à la frappe avec une touche rapide, précise et ferme, certaines frappes peuvent être doublées, notablement sur le E ou le ^. Ce qui, lors de la frappe de ce texte, a été un peu déstabilisant dans les premiers temps. Mais le coup se prend, et au bout d’un petit moment d’adaptation, le phénomène s’atténue mais ne parvient pas à disparaître entièrement. Il faut vraiment se concentrer pour conserver une frappe rapide, sans aucun doigt un peu trainant, pour ne pas être gêné par cet aspect. C’est d’autant plus dommage que le fonctionnement des switches, nous l’avons dit, est relativement agréable.

Sur le plan du confort, le Gram Spectrum ne dispose pas de repose-poignet. Pourtant, ce n’est pas un manque, comme sur d’autres claviers au format classique. En effet, il est suffisamment fin pour qu’il puisse s’en dispenser. En effet, les paumes ne sont jamais en contact avec le clavier, c’est sur ce point, une excellente chose. En outre, du côté des touches et de l’inclinaison globale du clavier, nous l’aurons utilisé à plat, les pattes de surélévation sont assez hautes et nous nous sommes trouvés moins à l’aise avec ces dernières en place. Rappelons classiquement que la position idéale est celle d’un axe le plus à plat possible avant-bras/poignet avec, si possible, les mains en légère suspension au-dessus du clavier. Pour autant, ce n’est pas ce que nous faisons au quotidien…et ce n’est pas bien. Toutefois, la finesse du clavier permet de ne pas casser le poignet pour atteindre les touches. Ces dernières restent à la largeur classique et tombent bien sous la main. Comme toujours, les touches multimédias sont assez pratiques au quotidien, mais c’est aujourd’hui, un lot commun qui ne se démarque pas de la concurrence.

L’un des points perfectibles du clavier est à aller chercher du côté des nuisances sonores : il est bruyant, comme un clavier mécanique, il clique, comme un clavier mécanique équipé de switches bleus, mais il résonne fort. En effet, le bruit de ressort est très présent, y compris sur les keycaps simples. Et c’est pire encore sur les touches doubles. Autre aspect moins plaisant, mais classique chez tous les autres, les keycaps restent en simple ABS, même si elles sont double shot. En revanche, la finition et la présence de la plaque d’alu anodisé lui permettent de se placer, ni plus, ni moins au niveau d’un K70. Deux questions peuvent peut-être limiter sa diffusion : les switches de réputation un peu moins bonnes que ceux de Cherry et un tarif peut-être un haut au regard de la concurrence : autour de 135 dollars. Mais cette question tarifaire restera à relativiser toutefois car il n’a pas de grosse concurrence. Nous le disions en introduction, mais les claviers mécaniques low-profiles ne sont pas légion. Entre un Cherry MX 3.0 très plastique pour 90 euros et un Cherry MX 6.0 autour de 180 euros, il y a un trou que le Gram Spectrum occupe pertinemment.



Les nouveautés


Microsoft All-in-One Media Keyboard
Prix mini : 31,99 €
dispo. dans 12 boutiques

Logitech Illuminated Living-Room K830 - Noir
Prix mini : 65,69 €
dispo. dans 8 boutiques

Logitech Wireless Illuminated Keyboard K800
Prix mini : 66,95 €
dispo. dans 18 boutiques

Logitech MK710
Prix mini : 63,99 €
dispo. dans 19 boutiques

Logitech MX800
Prix mini : 106,19 €
dispo. dans 10 boutiques