Youtube Facebook Twitter Google+ EN DIRECT 1356 connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Comparatif GeForce GTX 260 / 280 / 285

Article
Tout est dans la finesse
Rédigé par kurillos
Publié le 15 janvier 2009
Page: 1/15

Souvenez-vous, l'été dernier, AMD lançait, au grand dam de son éternel concurrent Nvidia et contre toute attente, sa série HD 4000, une série ultra compétitive qui permettait à la firme de Sunnyvale de reprendre la main sur le marché haut et très haut de gamme face aux GT200. Quelque peu déboussolée après de longs mois de règne, il aura fallu près de 6 mois à la marque au Caméléon pour réagir et proposer de nouvelles puces. Mais avec ces GT200b, ne parlons pas de révolution. En effet, avec un GPU gravé en 55 nm (contre 65 nm précédemment) et des fréquences processeur/shaders/mémoire à la hausse par rapport à la GTX 280, qui passent de 602 / 1296 /1107 Mhz à 648 / 1476 / 1242 MHz, l'objectif de la marque est de proposer une carte moins gourmande, qui s'échauffe donc moins, et ainsi reprendre la tête des cartes mono-GPU les plus puissantes du marché, à commencer par la GTX 280. Le résultat est-il probant ? Réponse dans ce nouveau comparatif made by Cowcotland.

Nom : GTX 260v2
Fabricant : PNY

Nom : GTX 280
Fabricant : PNY

Nom : GTX 285 AMP! Edition
Fabricant : Zotac


La NDA étant aujourd'hui levée, cela laisse le champ libre à un grand nombre d'articles, dont le nôtre, sur cette fameuse GTX 285 qui a, pour principale nouveauté un GPU gravé en 55 nm pour une consommation en baisse, un dégagement calorique moins important mais des fréquences de fonctionnement plus élevées comparé à sa grande soeur, la GTX 280. Mais le constructeur Zotac fait encore plus fort avec son édition AMP!, overclockée d'usine. Comment se comporte cette nouvelle puce ? Eléments de réponse après cette mêlée de GTX : PNY GTX 260v2 SP216, PNY GTX 280 et ZOTAC GTX 285 AMP! Edition.

D'ores et déjà disponible pour 369 €, la Zotac GTX 285 AMP! Edition est-elle plus intéressante que la GTX 280 première du nom qui, elle, s'affiche à 312 € ?

Toutes sont bien sûr compatibles 3-Way SLI (cher, très cher, trop cher mon fils), une technologie permettant de réunir pas moins de 3 cartes graphiques et de les faire pédaler ensemble. Oui mais ce n'est pas pour autant qu'elles vont rouler trois fois plus vite, loin de là. Et puis entre nous, ce type de système n'a d'intérêt que dans certains cas, en 2560 x 1600 par exemple, avec l'activation des filtres anti-aliasing et anisotropic. Avis aux amateurs qui n'ont pas peur des notes d'électricité (qui veut zouer à kiàlaplusgrosse ! ).



En parlant de facture d'électricité, l'Hybrid Power, toujours à l'affiche des GT200, permet de passer de la carte graphique dédiée à celle intégrée en utilisation bureautique, mais uniquement pour les utilisateurs ayant des cartes mères équipées d'un chipset nForce. Pour les autres (chipset Intel),,, nada, quetchi, que dalle. Cela dit, avec l'arrivée des nouvelles GT200b gravées en 55 nm, qui sont notamment présentes sur les GTX 285, l'Hybrid Power n'est plus qu'un lointain souvenir. Le constructeur a en effet considéré que cette fonction n'était pas nécessaire en raison de la très faible consommation des GTX au repos (environ 25 Watts sans ronfler). Bref, bye bye l'Hybrid Power. Quand à l'Hybrid Boost, fonction permettant de coupler la puissance du chipset intégré avec celle de la carte dédiée, celle-ci résiste et devrait donc perdurer, du moins pour le moment.



Encore et toujours à l'affiche, la fameuse technologie PureVideo HD, technologie capable d'accélérer du contenu haute définition H.264, VC-1 et autre MPEG-1/2 afin de décharger le processeur central.

Aussi, CUDA, l'API qui permet d'utiliser le processeur graphique pour un usage autre que du calcul graphique (le GP-GPU) et qui intègre le moteur physique PhysX dans les drivers GeForce depuis le rachat de la société Ageia, permet, comme c'est déjà le cas dans certains jeux comme UT3 ou encore Mirror's Edge, de bénéficier d'effets physiques en tout genre (déformation de l'environnement, éclats de particules, effets du vent...).



Un petit mot aussi sur BadaBOOM, cette fameuse application capable de convertir des fichiers vidéo et audio vers du H.264 en utilisant uniquement les stream processors du GPU. Comparé aux processeurs actuels, la conversion est plus rapide avec une très bonne qualité. Ce type de calcul intensif avec un GPU devrait très vite se généraliser avec des modèles moins haut de gamme, à savoir les prochaines puces GT212 et GT213 prévues d'ici peu. Mais tout n'est pas rose dans ce monde de pixels : BadaBOOM, actuellement en version bêta, est un outil payant et développé par une société tierce.

En revanche, toujours pas de support DX 10.1 pour ces GTX. En effet, selon le fondeur, la dernière monture de l’API de Microsoft ne serait pas utile. Il est vrai que DX10.1 n'a rien de révolutionnaire en soit mais de son côté, AMD propose depuis la sortie de la HD 3870X2 cette fonctionnalité. Allez, promis, les prochaines GT300 prévues pour cette fin d'année 2009 supporteront DX11.



MagasinPrix TTCPortTotal TTCLivraison