Youtube Facebook Twitter Google+ EN DIRECT 1985 connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Scythe Kaze Server

Article
Un serveur de vent ?
Rédigé par Vanseb
Publié le 22 mai 2009

Pour ce nouveau CowcotMinute, nous nous intéressons au dernier gros rhéobus de Scythe, le Kaze Server.
Pouvant gérer quatre ventilateurs, il ne propose rien de plus que la concurrence, au premier abord. Mais en y regardant d'un peu plus près, le constructeur a une l'idée d'intégrer trois modes de contrôle, pour plus de souplesse.
Efficace et simple ? A découvrir dans ce bref test.


Nom : Kaze Server
Scythe Kaze Server
Fabricant : Scythe


Disponible en gris ou noir, le Kaze Server mesure 148.5 x 42.5 x 63mm, et s'installe donc dans une baie 5.25".
En voici les spécifications :

Dimensions
148.5 x 42.5 x 63mm
Matériaux
Aluminium
Canaux
4
Tension de sortie
3.7 - 12V
Intensité
1A maximum par canal
Sondes
4


Livré dans une boite relativement sobre, par rapport aux habitudes de Scythe, le Kaze Server se voit adjoindre un bundle classique, mais complet : quatre sondes et câbles pour les ventilateurs, un câble d'alimentation, des vis et des bandes adhésives. Les câbles des sondes mesurent environ 68mm (sans la sonde), tandis que les rallonges pour les ventilateurs font 70cm.
Avec une telle longueur pour ces dernières, inutile de dire qu'il faudra organiser son boitier, surtout si on compte installer le rhéobus dans un cube.

Sur un plan esthétique, le Kaze Server est une vraie réussite. Reçu en noir, il arbore un très bel effet brossé sur la façade en aluminium. Les différents boutons sont bien intégrés, et les potentiomètres jouissent aussi d'un traitement rainuré. Inutile, mais agréable au toucher.
A noter que ces derniers se retirent facilement.



De gauche à droite, nous avons : un bouton Power, l'écran, qui mesure 114 x 20mm, les quatre potentiomètres couplés à quatre boutons, et un trou Reset.
Détaillons rapidement tout cela :

Power : permet d'éteindre l'écran. Pratique pour les geeks qui dorment à côté de l'UC, et qui trouvent que le voyant Power de la tour est suffisant comme veilleuse...
Ecran : affiche les températures remontées par les sondes, ainsi que les vitesses de rotation de ventilateurs.
Potentiomètres : régulent la tension appliquer aux ventilateurs. La rotation est infinie, ce qui est plutôt déroutant. La tension variant de 3.7 à 12V, on a vite fait de couper un ventilateur. Les potentiomètres sont aussi des boutons poussoirs, qui permettent de changer individuellement le mode de régulation de chaque canal.
Bouton : permet de valider et modifier une donnée de régulation.
Reset : se passe de commentaire.

Par défaut, le Kaze Server est configuré en manuel. Chaque ventilateur est contrôlé par l'utilisateur, à sa guise.
Le deuxième mode est automatique. Après sélection et validation d'une température minimale, le ventilateur lié au canal sera coupé. Il redémarrera quand la dite température sera dépassée.
Le troisième et dernier mode est semi-automatique. Il s'agit d'un mode automatique, avec en plus la sélection d'une vitesse de rotation minimale du ventilateur.

Ces différentes fonctions sont très bien expliquées dans la notice. Impossible de ne pas comprendre.

Avant de passer à l'installation et aux différents tests, faisons un détour par le PCB. Outre les branchements pour les ventilateurs, les sondes et l'alimentation, deux jumpers sont présents. Ils permettent de basculer l’affichage en °C ou °F, et d'activer ou désactiver l'alarme. Celle-ci se met en marche, dans le cas où est elle est activée, si un ventilateur se coupe.

Pour les plus anxieux, des radiateurs ont été installés sur les résistances.



Installation & Utilisation

Maintenant que tout est dit, passons à l'installation.
Les ventilateurs doivent obligatoirement passés par les rallonges, ce que certains regretteront. En revanche, les câbles sont compatibles 3pins et PWM. Autre remarque concernant ces câbles : le l'ordre est inversé par rapport à la façade : les emplacements vont de 1 à 4, ce qui place le câble 1 derrière le potentiomètre 4, etc.
Reste à brancher les sondes voulues, et surtout où... Une fois cette question existentielle résolue, il ne reste plus qu'à mettre le Kaze Server correctement dans la baie. Ou essayer... En effet, il peut y avoir une incompatibilité avec certains boitiers.

Le problème est très simple : sur certains boitiers, des supports sont installés pour soutenir les lecteurs optiques. Lecteurs qui sont plus fins que notre rhéobus. Du coup, le petit millimètre d'épaisseur du dit support fait barrage. Pour exemple, voici une photo d'un côté du Kaze Server et d'un cache du Silverston FT01. On voit nettement une petite différence, qui est la source des soucis.
Heureusement, ces supports ne sont pas présents sur les première et dernière baies du boitier, ce qui permet d'y installer le rhéobus.

Autre détail, les portes en façade : les potentiomètres mesurent 10mm, ce qui est assez court.



Une fois fait, l'intégration est parfaite. Les trous étant parfaitement placés, il ne devrait pas y avoir de problème avec les kits tool-less.

Pour le test, nous avons branché les ventilateurs du boitier, à savoir les deux 180mm et l'unique 120mm.

Que ce soit en manuel, automatique ou semi-automatique, le Kaze Server est très simple d'utilisation. On tourne, on appuie, un peu comme un jouet pour enfants, et c'est parti ! Tourne ventilateur, tourne.
Ou ne tourne pas... Avec une tension minimale de 3.7V, les ventilateurs se couperont très vite, pour peu qu'ils ne descendent pas en dessous de 7V. L'écran affiche alors un petit OFF à la place de la vitesse. Simple et concis. On tourne un peu voire beaucoup le potentiomètre, et on redescend doucement. Un petit entrainement à faire pour se souvenir des vitesses minimales, afin de ne pas répéter la même erreur.

L'affichage d'une température est tout à fait possible sans qu'un ventilateur soit géré. Les deux fonctions fonctionnement de manières totalement indépendantes, ce qui est toujours pratique.

Relativement précis, l'affichage de la rotation se fait par pas de 30rpm. Une marge plus que correcte. Pour la température, pouvant aller de 0 à 100°C, nous avons droit à la première décimale.



En bonus, voici les tensions relevées aux bornes du moteur d'un ventilateur Nanoxia FX12-1250. Le choix de ce ventilateur est motivé par l'accès direct au moteur après suppression du stickers.
Les mesures sont faites à chaque cran du potentiomètre ; le demi-tour équivaut à la position 10.



Conclusion

Annoncé par Scythe à 29.95€ HT, ce Kaze Server propose un tarif théoriquement intéressant. Théoriquement, car il faudra voir son tarif réel par rapport au Kaze Master Ace, vendu 45€. Tout d'un coup, on sourit un peu moins. On se consolera en pensant qu'à ce tarif, on trouve peu de rhéobus 5.25" avec écran.

Avec ses trois modes de fonctionnement, il s'avère pratique et polyvalent. Sur une carte graphique ou un processeur, l'utilisation de sondes peut être très hasardeuse, mais avec un peu de réflexion on arrive à configurer un mode auto ou semi facilement, en faisant correspondre la valeur de la sonde à la température réelle du composant. Alors pourquoi se priver quand on a pas de PWM ?

Un dernier reproche pour clôturer ce CowcotMinute : dommage que le constructeur ait abandonné l'idée des façades amovibles, comme sur l'ancien Kama Meter.


mise à jour du 11/06/2009 : le Kaze Server est disponible pour 45€ chez Materiel.net. Si la programmation vous est dispensable, son aîné perd 5€. Un tarif très attractif, qui rend ce produit vraiment intéressant.

Pour
Contre

Prix ?

Look great

Finition

Trois modes de fonctionnement

Simplicité d'utilisation

Prix ?

Hauteur des côtés ?

Potentiomètres infinis ?







Vous pouvez réagir à cet article sur notre forum : ICI




_OR

Copyright © by CowcotLand All Right Reserved.

Les nouveautés


Lenovo IdeaCentre C260 (57328271)
Prix mini : 336,12 €
dispo. dans 6 boutiques

Acer Aspire Z3-615-003
Prix mini : 536,32 €
dispo. dans 4 boutiques

Lenovo B750 (57328139)
Prix mini : 1248,00 €
dispo. dans 5 boutiques

Alienware Andromeda X51 R2-9019
Prix mini : 880,04 €
dispo. dans 4 boutiques

Alienware Andromeda X51 R2-9002
Prix mini : 800,04 €
dispo. dans 2 boutiques

Concours