Youtube Facebook Twitter EN DIRECT 1294 connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Test boitier Corsair Carbide 300R

Article
Le moins cher
Rédigé par mantidor
Publié le 19 Mars 2012
Page: 2/6


Avec ses 485 x 210 x 449 mm, nous pouvons dire que le 300R se veut être un boitier compact et son poids en atteste, avec tout juste 7.2 kgs. Ce dernier est au format ATX.




Si les 400 et 500R donnaient véritablement dans la plus grande simplicité, le 300R se veut un petit plus travaillé au niveau de son Design, principalement au niveau de la face avant. Cette dernière est en plastique et revêt une finition aluminium brossé assez bluffante, qui fait illusion. On remarque également que Corsair a apporté un coté industriel, avec l'utilisation de vis Allen fictives et d'une grosse partie en métal mesh dans le bas. L'ensemble est plutôt agréable à l'œil et le plastique présente bien, tout comme la peinture qui est appliquée à l'ensemble du boitier.

Comme nous parlions de cette face avant, restons sur cette dernière, afin d'y découvrir de haut en bas : le Power, le Reset, les diodes d'activités blanches, les E/S Audio, les deux USB 3.0, les 3 baies 5.25 pouces et la grille en mesh, affublée d'un logo Corsair, qui cache un ventilateur de 140 mm.

De coté, on voit que la face avant dispose d'évents à gauche comme à droite, et chose assez rare, ils sont filtrés. La porte de gauche s'offre deux emplacements en 120/140 mm.



La face avant du boitier est amovible, comme souvent, et cela permettra d'accéder aux filtres, mais aussi au ventilateur de 140 mm ainsi qu'à l'emplacement additionnel en 120/140 mm.

La partie haute présente, outre les prises et boutons que nous avons détaillés il y a peu, une grande grille en métal mesh, qui pourra accueillir pas moins de 2 ventilateurs en 120/140 mm.



Pour l'arrière, on a : une grille d'aération 120 mm avec ventilateur de 120 mm, l'emplacement de la plaque I/O Shield de la carte mère, 3 passe-cloisons aux caches soudés, 7 slots d'extension équipés de caches ajourés et enfin l'emplacement de l'alimentation avec son filtre amovible, que l'on pourra extraire facilement juste en tirant dessus.

Sous le boitier, on découvre les deux pieds en plastique dur qui sont équipés de patins en caoutchouc. Un filtre amovible recouvre l'emplacement de l'alimentation.


Les nouveautés