EN DIRECT 3552 connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Test souris Gigabyte Krypton

Article
De la Kryptonite pour tes adversaires ?
Rédigé par
Publié le 31 Août 2012
Page: 2/6




La souris, à la prise en main, fait montre de matières moins nobles que la concurrence. En effet, le plastique et le caoutchouc qui la composent semblent un ton en dessous de ce que l’on peut trouver chez d’autres. C’est particulièrement flagrant sur les clics. A priori, l’école soft touch nous a marqué. Pour le reste, la souris est assez longue et plate, mais l’esthétique relativement réussi. Relativement car nous n’accrochons pas du tout le Krypton en lettres chelous sur l’arrière. Lettrage que nous retrouverons aussi sur le tapis.

La coque de la souris la laisse totalement ambidextre, un bon point pour les gauchers. Comme sur la M8600, nous retrouvons cette ligne qui court de la molette jusqu’à l’arrière de la coque, mais, ici, elle est beaucoup adoucie. Sur l’arrière donc, nous trouvons ce marquage Krypton. Un bouton curseur avant-arrière qui permettra de monter-descendre les DPI. Juste au dessus de celui-ci, il y a la molette, large, caoutchoutée avec un design novateur alternant stries et rayures translucides longitudinales. De petites fenêtres translucides encadrent d’un côté et de l’autre le bouton et la molette, elles indiqueront le niveau des DPI. Les deux clics sont assez plats, juste légèrement convexes. L’avant porte exclusivement le départ du câble. Les parties latérales sont identiques. Toutes deux portent des patins de caoutchouc, un peu trop brillant d’ailleurs, avec deux longs boutons sur la partie supérieur. Et en avant de ce pavé antidérapant, se trouve un troisième bouton aussi bien à droite qu’à gauche. Des stries parcourent d’avant en arrière les pavés de caoutchouc. En dessous, il n’y a rien de remarquable, excepté le capteur, les quatre patins de téflon de taille moyenne et une inscription « slide ». Elle est la résultante de la possibilité de changer la plaque. La fameuse plaque avec les patins céramiques peut donc venir remplacer celle d’origine. Une fois retirée, on accède à l’emplacement des masselottes.







Au niveau technique, la Krypton avance un capteur de 8200 DPI, encaissant 30 G d’accélération. Cela ressemble fort au dernier Avago 9800. Nous avons droit à 1 ms de polling. 9 boutons sont programmables et la souris accueille 5 profils dans une puce mémoire embarquée de 32 Ko. Il sera possible de paramètrer 70 macros. A priori, les switches des clics sont garantis pour 10 millions de clics. En termes de poids, elle entre dans la catégorie des poids welters avec 110 grammes à vide. Chargée, elle peut atteindre 149 grammes, avec 6 poids de 5,3 gr et 4 de 1,8 gr.

Partagez :
Marque : Gigabyte