Youtube Facebook Twitter EN DIRECT 719 connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Test souris Zowie FK

Article
Rédigé par
Publié le 23 Décembre 2013
Page: 2/4



La souris en elle-même est bien finie, les ajustements sont réguliers et il n’y a pas d’ébavurages imprécis. Au niveau du design, la FK est simple mais l’alliance de noir et de jaune est sympathique.

La coque est assez plate, l’arrière tombe gentiment sans être très bombé. Nous trouvons le signe et le nom de la marque en jaune sur la souris. Les clics forment un tout avec la coque, seule une fine fente entourant un empiècement de plastique les sépare. Dans cet encart, se trouve la molette de caoutchouc jaune, cranté. Pour une fois que la molette est de couleur, ne boudons pas notre plaisir. Un peu de couleur ne fait pas de mal. La coque se resserre donc au niveau des boutons latéraux. Etant donné qu’elle est ambidextre, les côtés sont totalement symétriques. Chacun d’entre eux porte deux boutons, fins mais longs. En dessous, le châssis est jaune, il accueille deux gros patins. Au centre se situe le capteur optique, il est accompagné d’un bouton qui permettra de passer les pas de DPI. Le câble part de l’avant, bas, de la souris. C’est un simple câble de caoutchouc.








Au niveau de la technique, la FK embarque un capteur optique dont la résolution maximale s’établit à 2300 DPI. Le polling rate atteint, comme toute souris de jeu qui se respecte, 1000 Hz. Elle peut passer d’un mode droitier à un mode gaucher. C’est une souris légère pesée à 85 grammes. Les dimensions sont les suivantes 125 x 64 x 35 mm. Nous ne passerons pas par le chapitre logiciel puisque la F s’en dispense.



Les nouveautés