Youtube Facebook Twitter EN DIRECT 1564 connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Boitier Raijintek Metis

Article
Rédigé par
Publié le 27 Mars 2015
Page: 2/6



Physiquement, le Metis donne dans la simplicité, avec une façade qui ne propose d'un bouton Power cerclé d'une diode, tandis que la connectique prend place sur le haut avec deux ports USB 3.0 et le son. On ne trouve rien d'autre, et il sera très facile et rapide de faire le tour.

A l'avant, rien de plus que ce que nous venons de dire, à part le petit logo Raijintek en bas.
Sur le haut, la connectique.
Sur les côtés gauche et droit, nous avons les deux portes maintenues par quatre vis chacune, avec des aération sur l'arrière. Les deux panneaux sont interchangeables, une bonne chose.

Le dessous se montre un peu plus intéressant, avec plusieurs trous qui disposent de rondelles en caoutchouc pour installer des disques 2.5", ainsi qu'un large trou sur l'avant pour l'alimentation. Celle-ci prendra en effet place à l'avant du boitier, et cet espace va permettre d'évacuer la chaleur. Les pieds sont très simples, mais ils montrent une légère souplesse qui devrait aider à contenir d'éventuelles vibrations.

Enfin, l'arrière. On trouve la prise pour l'alimentation, qui se transforme en rallonge à l'intérieur, un emplacement de 120mm occupé par un ventilateur noir, l'accès I/O Shield, et les deux équerres PCI. Celles-ci sont installées en haut, le châssis étant monté en Reverse.





L'exemplaire de notre test est rouge, et il faut bien le dire, il claque. La couleur ne conviendra pas à tout le monde, mais celle-ci se montre agréable à l'oeil, avec en prime une bonne finition.
La finition est d'ailleurs bonne sur l'ensemble du boitier, même si certains ajustements pourraient être un peu mieux. Néanmoins, il n'y a pas grand chose à redire. L'aluminium brossé rend bien, et la couleur laisse même ressortir un peu plus l'effet appliqué aux parois.





Les nouveautés