Youtube Facebook Twitter EN DIRECT 1281 connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Souris Mad Catz RAT 6

Article
Rédigé par
Publié le 20 Décembre 2016
Page: 2/5



La RAT6, prise en main, met en avant une belle finition, renforcée par la présence d’un châssis en aluminium. Elle fait largement appel au soft touch et un peu moins aux parties type plastique lisse. Vous le verrez, en passant sur les modèles supérieures, les parties en métal noble deviennent plus nombreuses. En tous les cas, sur le plan de la finition, la RAT est irréprochable.

La RAT6 reprend trait pour trait le design de la RAT4. Elle met en avant le même look puissant qui, nous l’avons déjà dit, sort largement de l’ordinaire. Cela dit, comme toujours, il pourra avoir des aficionados et pourra aussi amener certains autres à l’impasse complète. Elle dispose d’une coque assez particulière puisqu’elle est forme de plaques distinctes les unes des autres. Ainsi la plaque arrière est-elle légèrement bombée et porte-t-elle des graduations. Ces dernières sont là pour rappeler qu’il sera possible de la déplacer vers l’avant ou vers l’arrière. Juste en dessous, nous trouvons une vis à main plastique derrière laquelle est placée une rondelle et surtout les quelques poids. Ils sont contenus le long de la tige à l’aide d’un ressort. A côté de la plaque centrale badgée du nom de la souris, nous avons une autre vis qui, en réalité, n’est autre qu’un bouton. Les clics sont toujours assez plats, c’est un peu la marque distincte des RAT. Entre les deux, un espace large accueille une molette tout aussi large ainsi qu’un bouton basculeur orné de petits traits stylisés translucides. La molette est en plastique rouge translucide. La partie latérale droite est une plaque fixée à l’aide d’une vis BTR, elle est aussi ornée d’un liseré rouge. Sur la partie gauche, nous avons toujours cette plaque avec une plateforme. Encore une fois, et ce sera le cas avec la RAT8, nous avons deux boutons longitudinaux sur l’arête ainsi qu’un bouton rond type AIM. Elle est aussi décorée à l’aide d’hexagones en filigrane, d’un coup de patte du Mad Catz ainsi que d’une insertion de plastique rouge. Le câble part en face avant sous le clic gauche, ce qui est aussi une marque de fabrique. La plaque châssis est donc en alu anodisé rouge et est ajourée au niveau de la molette et des poids. Le nombre de patins est conséquent mais ils sont de petite taille, excepté celui placé sur la plateforme.









Sur le plan technique, la RAT6 reçoit un capteur laser ADNS 9800 annonçant 8200 DPI. Il encaisse 30G d’accélération et promet 150 ips. La taille de la puce mémoire n’est pas communiquée, pourtant la RAT6 en a bien une. Pourtant les 11 boutons sont programmables. Les clics reçoivent des switches prévus pour 50 millions d’activation. Le système de rétroéclairage passe, cette fois-ci, au RGB. Les dimensions sont identiques à la RAT4 et elle est pesée à 138 grammes avec les poids, 120 sans, les dimensions sont identiques à la RAT4 : 108-129 X 64 (avant plateforme) X 36 mm.



Les nouveautés