EN DIRECT 1612 connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Test boitier Cooler Master Mastercase 5T

Article
En rouge et noir encore
Rédigé par
Publié le 16 Février 2017
Page: 2/6



Le Mastercase 5T est un boitier qui est plutôt assez gros pour de l'ATX, tout comme l'était le Mastercase 5 et cela est assez logique car on retrouve le même châssis. Ce dernier mesure 544 x 242 x 574 mm et pèse quelques 13.5 kg. Un poids qui est au-dessus de la moyenne, mais qui se justifie en raison des panneaux en verre trempé.




Avec ce nouveau modèle, Cooler Master reste en terrain connu. En effet, on reconnait bien le Mastercase 5 en version Maker, le tout mélangé à un peu de Stryker pour la partie supérieure. Et on peut le dire, avec la touche de rouge, cela le fait plutôt pas mal. Clairement, le boitier a de la personnalité, d'ailleurs peut-être un peu trop pour certains. Dans tous les, cas une chose est sûre et certaine, ce boitier est très bien fait, les assemblages sont excellents et la finition ne souffre pas la critique.

Parlons du boitier en lui-même maintenant. Grâce aux premières photos, on remarque de suite la poignée sur le dessus. Une poignée solide, qui est fixée sur le châssis et qui propose une bonne préhension et un revêtement caoutchouté. Sur la face avant, on remarque en premier lieu le panneau de contrôle cerclé de rouge, mais nous y reviendrons. Plus bas se trouve le carénage de la face avant. Ce dernier bascule en avant pour permettre l'exploitation des baies 5.25 pouces. Un logo CM est présent dans le bas. Sachez que derrière ce carénage, on trouve du mesh filtré, mais aussi deux ventilateurs de 140 mm tournant à 1200 RMP max.

Sur les deux côtés, nous avons des panneaux en verre trempé. Ils proposent une structure acier et un système de fermeture à clef. Disons-le, l'ouverture est simple et pratique, un vrai plus à l'usage. Enfin, dans le bas, on note la présence de pieds en acier qui sont recouverts, là aussi, d'une teinte rouge.



Passons maintenant au panneau de contrôle. Ce dernier propose une finition brillante noire et les inscriptions s'illumineront de rouge. Ensuite, on retrouve : un bouton pour l'éclairage interne rouge, 4 USB 3.0, le rhéobus, un Reset, un Power On et les E/S Audio.

Plus en arrière, nous avons le poignée de transport. Cette dernière prend place au centre d'un carénage qui est aimanté et dont amovible. Sous ce carénage filtré, nous avons deux emplacements en 120/140 mm, le tout étant compatible avec des radiateurs de 280 mm maximum.





Passons à l'arrière, où l'on découvre : une grille dans la partie haute, puis une autre grille 120/140 avec son ventilateur de 140 mm et un réglage en hauteur sur 3.7 cm, l'emplacement de la plaque I/O Shield de la carte mère, 7 slots d'extension dont un en Storm Guard, et enfin l'emplacement de l'alimentation dans le bas.

Sous le boitier, nous avons les deux pieds en acier qui sont équipés de bandes en caoutchouc. Ils sont démontables. Nous avons aussi le filtre amovible à destination de l'alimentation.

Partagez :





Concours