Youtube Facebook Twitter EN DIRECT 628 connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Test boitier Cooler Master Mastercase 5T

Article
En rouge et noir encore
Rédigé par
Publié le 16 Février 2017
Page: 4/6





La première chose à installer est l'alimentation. Elle prend place dans le bas et est maintenue par 4 vis par derrière. Cette dernière repose sur des patins en mousse. Mais attention, car il faudra soit démonter la platine HDD à l'avant et glisser l'alimentation sur la gauche avant de la ramener dans son emplacement, ou alors démonter la platine arrière de l'alimentation. Rien de compliqué, on vous rassure de suite.

Au niveau de la carte mère, il faut d'abord mettre les plots sur le fond du panier. Ensuite, on glisse la carte dans son logement et on la fixe à l'aide de vis. On ne manque pas de place et même le Z600 est à son aise. Niveau hauteur CPU, vous aurez 190 mm de disponible, ce qui est juste énorme. Vous aurez 35 mm de hauteur sous plafond de base et 64 mm avec le support Mastercase Pro 5.





Concernant les unités de stockage, il faut, dans un premier temps, retirer les paniers de la cage. Pour les HDD, il faut ensuite écarter le panier, glisser le disque dedans et remettre le panier dans la cage. Un dispositif pour lutter contre les vibrations est présent. Concernant les SSD, soit on exploite un panier et 4 vis ou alors le petit bracket, qui nécessite 4 vis aussi. Ce dernier est compatible avec les SSD de 7 et 9.5 mm, mais pour le 9.5 mm, il faut forcer un peu pour mettre le SSD en place. Pour l'ODD, s'est tout aussi facile, on avance la face avant, on retire le cache et on glisse le lecteur dans son emplacement.



Concernant la CG, on a des vis à main. Bref la fixation est excellente et la mise en place super rapide. Coté place, vous aurez 296 à 412 mm de longueur disponible. Le Card Holder joue parfaitement son office, il est en plus assez discret. Une réussite car la mise en place de ce dernier est en plus vraiment rapide.



Le câblage est hyper simple et rapide et le rhéobus s'alimente en SATA. Bref, un résultat efficace. Pour l'éclairage rouge, le voici en action :







Les nouveautés