EN DIRECT 1921 connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Test boitier be quiet! Pure Base 600 Window

Article
Le même mais avec du verre trempé
Rédigé par
Publié le 09 Mars 2017
Page: 2/6



Ce boitier est donc un modèle ATX, il mesure 492 x 220 x 470 mm, il est donc relativement compact pour la catégorie moyen tour. Coté poids, nous sommes à 8.45 kg, ce qui est raisonnable pour un boitier dit isolé, mais la porte en verre trempé fait quaisment prendre 1 kilo à l'ensemble.




Commençons par un mot sur le style de ce Pure Base 600 Window. Et bien, nous sommes bel et bien face à un Pure Base 600 avec une porte gauche en verre trempé tout simplement. Il n'y a pas de changement vis à vis de la version classique et on retrouve tout le savoir faire de la marque au niveau de la finition ou de l'assemblage.

Sur la face avant, on va trouver : le panneau de contrôle dans le haut, deux baies 5.25 pouces et un logo de la marque. Derrière la face avant, qui est filtrée, se trouvent un isolant et un ventilateur Pure Wings 140 mm 900 RPM, que l'on pourra remplacer par d'autres modules, nous allons y revenir. Sur la gauche nous avons maintenant le panneau en verre trempé qui est mainten par 4 vis à main et à droite on retrouve de l'acier.



On commence avec le panneau de contrôle qui propose : une diode HDD Orange, le Reset, le rhéobus fonctionnant selon trois modes Low/Medium/High, le Power On aussi à diode Orange, deux USB 3.0 et les E/S Audio.

Ensuite, sur le dessus, be quiet! a intégré un cache. Un cache qui est amovible, mais qui présente quatre évents dans le fond. Ce cache est isolé phoniquement sur le reste de la surface et une fois ce dernier démonté, il présente deux emplacements en 140 mm ou trois emplacements en 120 mm. Sachez que le boitier est compatible avec les radiateurs de watercooling en 240/280/360 mm.



Passons maintenant à l'arrière. On a en premier lieu une fine grille d'extraction sur le haut, puis un ventilateur Pure Wings 120 mm 1200 RPM sur une grille au design nid d'abeille, l'emplacement de la plaque I/O Shield de la carte mère, 7 slots d'extensions aux caches ajourés, une grille d'aération et l'emplacement de l'alimentation filtré par en dessous.

Sous le boitier, nous avons 4 pieds recouverts de caoutchouc et le filtre amovible de l'alimentation.

On termine derrière la face avant. Cette dernière est maintenue pas 6 ergots. Une fois démontée, on remarque l'isolant derrière cette dernière. Du côté du châssis, on a un ventilateur de 140 mm. On pourra en ajouter un second voire même remplacer le tout par trois 120 mm à condition de se passer des baies 5.25 pouces qui sont démontables. Dans ce cas, on pourra aussi opter pour du watercooling en 240/280/360 mm.

Partagez :