Youtube Facebook Twitter EN DIRECT 2028 connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Test boitier Phanteks EVOLV MATX

Article
Presque parfait
Rédigé par
Publié le 19 Avril 2017
Page: 3/6


Pour l'ouverture du boitier est très simple, il faut juste tirer les différents panneaux, rien de plus, pas de vis à main. De plus, les portes sont montées sur charnières, ce qui permet une ouverture aisée et un démontage rapide et simple.



Une fois les portes en moins, on découvre le châssis de ce Evolv MATX et nous sommes assez proche du modèle ATX, mais avec quelques slots d'extensions en moins. On note la présence de mousse sur les pourtours du boitier pour que les portes ne vibrent pas, ensuite, nous avons un accès backplate, du câble management avec caches en caoutchouc, un cache alimentation, des plateaux SSD à l'arrière du plateau de la carte mère, des scratchs pour l'organisation des câbles à l'arrière du plateau, une cage HDD à 270° et le nécessaire pour installer des leds strips. Bref, c'est complet. On remarque aussi sur la dernière photo que l'on peut démonter la partie supérieure afin d'accéder aux deux emplacements 120/140 mm compatibles radiateurs de watercooling en 240/280 mm.



On se lance dans les détails avec la partie avant. On commence avec le ventilateur de 140 mm. Ce dernier est monté sur des rails qui pourront également accueillir trois ventilateurs de 120 mm ou alors un autre 140 mm, ou bien du radiateur de watercooling en 280 ou 360 mm. Phanteks nous propose d'ailleurs une petite trappe amovible dans le bas au niveau du cache de l'alimentation, afin de gagner en profondeur et la cage HDD située en dessous est, elle aussi, amovible.

Dans le bas, nous avons le cache à destination de l'alimentation et de la cage HDD avant. Il a le droit au logo de la marque. Il propose également une grande grille d'aération, ce qui peut être intéressant avec les alimentations semi-passive, mais aussi des passages. Au niveau de l'emplacement de l'alimentation en lui-même, nous avons des patins en mousse et un filtre amovible en dessous.





La partie de gauche présente pour sa part, le ventilateur de 140 mm, les 4 slots d'extension au montage par vis à main et de nombreuses grilles.

On termine dans le haut avec la grande grille qui permettra d'installer deux ventilateurs de 120, ou deux 140 mm, ou du radiateurs de watercooling en 240 ou 280 mm.



Les nouveautés