Youtube Facebook Twitter EN DIRECT 888 connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Portable Acer Predator 17X

Article
Rédigé par
Publié le 27 Avril 2017
Page: 2/5



Dès le premier coup d’œil sur le PC, on remarque que sa cible est clairement les gamers. Avec un gros logo Predator illuminé de couleur rouge sur le dessus, encadré de deux lignes qui s’allument elles aussi en rouge. Des lignes cassées, des touches de rouge par-ci par-là, impossible de se tromper, nous sommes face à une machine de jeu. L’ensemble du châssis est recouvert d’une gomme lisse, agréable à l’œil et sous les doigts. Seul l’encadrement de l’écran est recouvert d’un plastique granuleux plus classique, qui, avouons-le, parait un peu cheap.

La machine reste imposante avec 50mm d’épaisseur et un poids de 4.55kg ; nous sommes face à un gros guerrier, exit la course à la finesse, notre Predator n’est clairement pas taillé pour les défilés de mode, mais en reste-il pour le moins efficace ?

Au niveau des connectiques rien ne manque. Sur la partie gauche de l’écran, nous avons l’entrée pour le jus d’électrons, deux ports USB en 3.0, les deux sorties jack audio (plaqué or) ainsi qu’un lecteur de carte mémoire. Sur le côté droit, nous retrouvons un RJ45, deux sorties vidéo (DisplayPort et HDMI), deux autres ports USB en version 3.0 et un 3.1 Type-C compatible Thunderbolt 3. A l’arrière du PC, un important système de ventilation composé de grandes ouvertures, et la face avant est elle aussi réservée au système de respiration de notre PC, aucune connectique n’est présente.

Nous sommes face à un clavier chicklet avec les traditionnelles touches ZQSD et les flèches directionnelles parées d’un sublime rouge.
La partie clavier est très bien intégrée, les alignements sont parfaits, elle est agréable à l’utilisation. En usage gamer, rien à signaler.

De plus, grâce au soft installé sur la machine, Predator Sense, nous pouvons personnaliser ce dernier grâce aux LED RGB via 4 zones. Aucun effet n’est autorisé, c’est du basique : une zone, une couleur. Dommage pour les amateurs de personnalisation poussée.
La partie gauche du clavier comporte cinq macros pouvant être assignées à plusieurs fonctions (activer la ventilation à 100%, changer de ressentit audio, tout cela personnalisable via le soft).

Le pad de la souris est tout aussi agréable, nous pouvons le désactiver via une simple pression sur la touche en haut à droite de ce dernier.

Concernant la dalle utilisée sur ce Predator, nous allons vous donner notre ressenti face à ce dernier. L’écran est très lumineux, il affiche une résolution Full HD en 1080, un taux de rafraîchissement de 75Hz, mais il est surtout compatible avec la technologie G-Sync de chez Nvidia ; aucun défaut d’affichage tant en jeu quand bureautique.







Notre Predator n’est pas une proie facile car pour découvrir son cœur, il faut retirer plus de vingt ; vis mais le résultat en vaut la peine. Nous pouvons apercevoir :

Les slots RAM : deux barrettes sont installées sur les 4 slots que possède notre exemplaire
Le disque dur TravelStar 1To 7200rpm
Le SSD LiteOn en M.2 SATA 6Gbps
Les deux ventilateurs qui s’occupent des composants, le troisième servant à refroidir le châssis.
Les nombreux hauts parleurs et un subwoofer





Les nouveautés