Youtube Facebook Twitter EN DIRECT 1075 connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Test boitier Enermax Ostrog Lite

Article
Seulement 39 €
Rédigé par
Publié le 04 Juillet 2017
Page: 3/6



L'ouverture des portes est simple, on retire juste des vis à mains, deux par panneaux.



Pour le châssis et ses fonctionnalités, nous avons : un accès backplate, du câble management sans cache, un cache alimentation/HDD, une alimentation dans le bas, un montage sans outil sur les HDD et une cages HDD/SSD à 90 °.



On commence à droite avec les baies 5.25 pouces, qui sont au nombre de deux. Ces dernières ne sont pas démontables et la première intègre un rack 3.5 pouces. Plus bas, nous avons les deux emplacements en 120 mm et on remarque aussi deux emplacements SSD sur le fond du boitier.

Dans le bas, il y a le cache pour l'alimentation et la cacge HDD. La cage HDD propose deux emplacements 3.5 ou 2.5 pouces. Le montage se fait à l'aide de vis pour les SSD et sans outil pour les HDD. Au dessus de la cage, sur le cache, un emplacement en 92 mm est présent. On note aussi la présence de passages pour des câbles dans ce cache. Sachez qu'Enermax ne propose pas patins en mousse ou caoutchouc au niveau de l'alimentation.



A l'arrière, on retrouve de nouveau : un ventilateur de 120 mm, l'emplacement I/O Shield, 7 slots d'extensions aux caches ajourés au montage par vis dont 6 sont soudés et enfin l'emplacement de l'alimentation sous le cache.

Dans le haut, nous avons un emplacement en 2 x 120 mm et compatible radiateur de Watercooling en 240 mm.

Pour le montage, nous avons intégré les éléments suivants:

Processeur: Intel QX 6700 stock
Ventirad: Cooler Master Z600 passif
Carte mère: Gigabyte GA-EP45-UD3
Mémoire: Crucial Ballistix 2 x 2 Go DDR2 PC6400 CAS4
Carte graphique: POV GTX 470
Alimentation: Cooler Master Silent Pro M 700 watts
2 Disques durs de 320 Go + SSD



Les nouveautés