Youtube Facebook Twitter EN DIRECT 1147 connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Test boitier Phanteks Eclipse P300

Article
Seulement 59 €, donc un très bon prix.
Rédigé par
Publié le 25 Septembre 2017
Page: 2/6

Le Phanteks est donc un boitier ATX, qui mesure 200 x 450 x 400 mm, il est donc très très compact pour la catégorie. Du coté du poids, nous sommes à 6 kilos, ce qui est aussi très léger pour la catégorie, malgré la présence d'un panneau en verre trempé.

>

Avec cette version P300, Phanteks nous propose tout simplement une version Mini de son P400 Tempered Glass. Nous sommes donc sur un boitier au style super sobre, qui fait appel à des beaux matériaux et dont les finitions et les assemblages sont impeccables. On retrouve très peu de plastique et presque toutes les parties composant le dernier sont en acier ou en verre trempé. Techniquement parlant, le boitier ne laisse rien transparaitre ou presque de l'extérieur mis à part sa porte latérale gauche qui est en verre trempé de 4 mm d'épaisseur. On constate l'absence de baie 5.25 pouces sur la face avant, par contre nous avons le droit à des ouïes dans le haut et dans le bas, ces dernières sont bien filtrées.

On passe maintenant dans la partie supérieure. Au premier plan, nous avons la grille d'aération supérieure filtrée puis le panneau de contrôle avec : le Power On, le bouton pour la gestion des diodes, le Reset, deux USB 3.0 et les E/S Audio. Plus en arrière, nous avons une grille qui est sous un filtre aimanté. Cette grille permettra l'installation d'un ventilateur en 120/140 mm ou un AIO de même taille.

A l'arrière maintenant, on découvre : le ventilateur de 120 mm sur sa grille avec une possibilité de réglage de la hauteur sur 1 cm, l'emplacement de la plaque I/O Shield de la carte mère, les 7 slots d'extension au montage par vis à main et l'emplacement de l'alimentation. On termine sous le boitier, où l'on voit tout d'abord les quatre pieds en plastique qui sont équipés de patins en caoutchouc. On trouve également l'entrée avant sous la façade qui est filtrée et le filtre amovible de l'alimentation plus en arrière.



Les nouveautés