EN DIRECT 2135 connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Test boitier Cooler Master Cosmos C700P

Article
Un bon gros boitier haut de gamme
Rédigé par
Publié le 28 Septembre 2017
Page: 3/7

Pour l'ouverture du boitier, il suffit de tirer les deux portes à l'avant et ces dernières s'ouvriront vers l'arrière. Il faudra les soulever pour les ôter des charnières.

Une fois les portes en moins, on découvre le châssis de ce Cosmos C700P, qui semble absolument énorme, mais aussi très bien dissimulé derrière plusieurs caches. Et disons-le, le résultat est plaisant, d'autant plus qu'on a des caches à l'avant, mais aussi derrière. Sans retirer les caches, on aperçoit l'accès backplate, du câble management avec des caches, des brackets SSD, et l'emplacement de l'alimentation dans le bas. Certains noterons aussi tous les trous de fixation qui semblent faire le tour du boitier devant et derrière le plateau de la carte mère.

A l'avant, nous avons donc le cache en premier lieu. Il dissimule les plateaux HDD/SSD, qui sont au nombre de deux. Il sera possible d'en acheter d'autres au tarif de 5.99 € l'unité. Devant les plateaux, nous avons la grille en 3 x 120/3 x 140 mm qui est équipée de deux modules en 140 mm. Si l'on passe maintenant dans le bas, nous avons un autre cache, qui sera placé au-dessus de l'alimentation. Il est équipé d'un passage avec un dispositif en caoutchouc et d'un emplacement 2.5 pouces.

A gauche on a : une grille en 120/140 mm avec réglage de la hauteur sur 5 cm équipée d'un ventilateur de 140 mm, 8 slots d'extension ajourés, une grille d'aération et l'emplacement de l'alimentation sous le cache. On termine dans la partie haute avec la grille filtrée en 3 x 120/3 x 140 mm qui est également compatible avec les radiateurs de watercooling.

Partagez :





Concours