Youtube Facebook Twitter EN DIRECT 1986 connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Boitier Raijintek Paean

Article
Rédigé par
Publié le 18 October 2017
Page: 2/5

Première chose à faire, assembler les différentes pièces. Et pour le coup, Raijintek fait dans la simplicité en ne mettant que des vis à main. Une excellente idée qui permet de monter le boitier en quelques minutes. Aucune difficulté, aucun piège, juste une question à se poser : comment vais-je utiliser le boitier tour ? A plat, comme un boitier tour ? Comme un boitier à 90° avec la connectique en haut ? Ce choix permettra de savoir où placer le panneau de connectique, celui-ci ayant trois emplacements disponibles. Encore une bonne idée.

Nous avons opté pour une installation classique, façon boitier tour. Une configuration basique donc. Le mode table de bench semble intéressant, mais il y a, à nos yeux, un petit défaut : les boudins qui font office de pieds et de supports pour les panneaux en verre trempé. Les courts, avec la vis intégrée, se mettent côté alimentation. On se retrouve donc avec des vis de l'autre côté de la plaque en aluminium et aucun écrou en bundle. Du coup, il faudra juste penser à mettre les modèles plus grands et utiliser les vis des panneaux en verre trempé pour les sécuriser.

Techniquement, le boitier est particulièrement simple. Nous ne parlerons pas de l'extérieur, puisqu'il n'y en a pas vraiment, pour nous attarder sur la pièce maitresse : la plaque en aluminium. Celle-ci, d'une épaisseur de 4mm, présente un joli brossage et des découpes particulièrement propres. Assurément, voici la raison du coût relativement élevé du boitier : 200€.

Côté carte mère :

  • Emplacement de la carte mère avec les plots à visser
  • Huit équerres PCI
  • Accès backplate CPU
  • Un passage pour le câble d'alimentation CPU
  • Trois passages pour des câbles en fonction du format de la carte mère
  • Deux passages pour les câbles avec des protection en caoutchouc
  • Deux séries de trois trous pour fixer une pompe et un réservoir
  • Trois emplacements pour le panneau de connectique
  • De large découpes pour maximiser la compatibilité avec les radiateurs de watercooling

Côté alimentation, outre les passages des câbles :

  • Une large platine pour trois disques 3?5" et trois disques 2.5"
  • Support alimentation



Les nouveautés