Youtube Facebook Twitter EN DIRECT 1454 connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Siège Nitro Concepts S300

Article
Rédigé par
Publié le 11 Décembre 2017
Page: 2/3

La mise en place des différents éléments n'est pas plus compliquée que pour d'autres sièges déjà passés à la Ferme. Les quatre vis du dossier sont déjà installées dessus, il faudra juste les enlever et les remettre. Les vis pour l'assise sont dans la boite en plastique, tout comme celles pour les caches du mécanisme de bascule.

Si Nitro Concepts ne donne aucune information technique concernant la mousse et l'armature, nous pouvons déjà dire que cette dernière est en métal et que la première est agréable. Légèrement moins ferme que d'autres modèles concurrents plus onéreux, elle reprend très bien sa forme une fois l'utilisateur debout, et autant dire qu'elle n'a pas bougé d'une semelle malgré les (plus ou moins...) 120kg du testeur assis dessus pendant un mois. Une bonne chose pour la tenue dans le temps.

Le tout s'accompagne d'un tissu agréable qui ne devrait pas gratter l'été si on décide de s'installer sans t-shirt. Ou sans bas. Les coutures sont très propres, il n'y a vraiment rien à redire dans l'ensemble.

Concernant l'assise et le dossier, il n'y a pas grand chose à dire. la forme est toujours aussi sportive, mais sans faire dans l'excès. L'absence d'une quelconque décoration sur le tissu est compensée par les coutures qui entourent la partie haute du dossier. Elles affirment un peu le style, rien de plus.

Sous l'assise se trouve toute la structure qui va maintenir la mousse, et la personne dessus. Un mélange plaque / sangle qui offre un bon confort et un bon maintien, plus trois vis par accotoir si jamais on décide de les décaler. Ces derniers sont légèrement mous sur le dessus et sont particulièrement confortables. Comme d'habitude désormais, il se règlent en hauteur et en profondeur, et ils pivotent.

Il faut aller sur le pied, en plastique, pour trouver une petite touche d'originalité avec des liserés qui rappellent la couleur du siège. On aimera ou non, mais comme on ne regarde pas avec les pieds...

Toujours est-il que le pied est solide et que la construction en plastique ne pose aucun problème.

La mise en place des caches se fait avec une vis de chaque côté. C'est rapide et simple, mais nous espérons trouver prochainement un système de clip. Néanmoins, l'alignement est quasiment parfait et l'ensemble se montre aussi propre que sur des sièges p^lus onéreux. Les plus pointilleux diront que les vis sont grises, mais elles ne se voient absolument pas.

Une fois tout le siège assemble, il n'y a plus qu'à profiter de son confort. Et de ses petites roues... Petites, certes, mais peu bruyantes sur du carrelage et du parquet. Tout juste faudra-t-il travailler un peu plus pour se déplacer.

Finalement, il n'y a qu'un seul point négatif à signaler à propos du S300 : la bascule du dossier est sèche, comprendre qu'on sent tous les crans de verrouillage quand on forcent avec le dos. Ou plutôt, on sentait. Après plusieurs jours à faire travailler le mécanisme, il n'y avait plus rien à redire. Sauf sur la remontée, très franche sans pour autant être une catapulte.



Les nouveautés