EN DIRECT 1645 connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Ecran AOC AGON AG271UG

Publié le 21 Décembre 2017
Page: 4/7

Lors de la première mise sous tension, l’introduction est sobre, un AOC blanc sur fond noir s’affiche sans prendre toute la place, pas de quoi s’éblouir (rappelez-vous du Philipps testé dernièrement qui arborait cette magnifique dalle bleu éclatante…). La diode indiquant l’état se fait aussi discrète, orange en veille et blanche quand l’écran est en marche.

Comme d’habitude, nos BIOS étant en Full HD, ce n’est pas avec ça que l’on va s’extasier. Mais une fois l'OS mis en route, on commence à en voir plus : une finesse de pixels assez importante. Il faudra se placer à peine à 10cm de l’écran pour pouvoir sembler les discerner. Cette finesse pose quand même un petit souci, ce à cause de la petite taille de la diagonale. Si vous n’utilisez pas la mise à l’échèle de Windows, alors la taille de police sera petite et demandera de se rapprocher de l’écran, 30 à 50 cm seront nécessaire pour commencer à avoir un confort de lecture, si vous avez une bonne vue.

Nota : après une semaine, nos yeux se sont habitués à la taille de la police, il devient confortable à lire, même si quelques polices restent encore petites et difficiles à lire dès que l’on s’éloigne de l’écran.

Toutefois, la mise à l’échèle de Windows fonctionne plutôt pas mal, et un grossissement de 125% voire 150% (comme Windows le conseille) apporte un énorme plus dans le confort visuel face à un 4K 27". Il y a cependant certains logiciels qui résistent en floutant les polices lors du grossissement, ce qui est dommage.

En ce qui concerne les couleurs, la dalle s’en sort plutôt bien, très bien même, car à côté de notre dalle VA de Philips, les couleurs paraissent plus éclatantes, le VA est plus terne ; cependant, la dalle d’AOC montre une petite faiblesse en profondeur de noir, les noirs semblent moins profonds face au VA.

Niveau fuite de couleur et glow, la dalle est parfaitement bien gérée, aucune fuite de couleur, de contraste n’est constatée quel que soit notre angle de vue et un très léger glow apparait pendant les utilisations nocturnes avec une forte luminosité, mais vite oublié quand on baisse celle-ci ou durant les utilisations diurnes.

A noter que sur la photo, le glow ressort énormément ; en réalité, celui-ci est nettement plus réduit.

La colorimétrie n’a pas pu être testée, et nos recherches sont vaines à ce sujet… Mais au premier visuel, c’est éclatant et la dalle a beaucoup de pep’s. Il est très agréable de la regarder…

Partagez :