Youtube Facebook Twitter EN DIRECT 1993 connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Boitier Aerocool P7-C0 Pro

Article
Rédigé par
Publié le 05 Janvier 2018
Page: 2/6

Chaque nouveau boitier Aerocool apporte un style différent, et heureusement celui-ci joue la carte de la sobriété. Il y a bien des formes travaillées, notamment sur la façade et les panneaux en verre trempé, mais le boitier reste plutôt sobre et agréable à l'oeil.

C'est bien simple, la façade ne montre qu'un immense mesh qui laisse entrevoir trois ventilateurs de 120mm, entourés par un liseré ici transparent et qui prendra de la couleur une fois le système en route. Le RGB est à l'honneur, sans trop en faire à première vue. Le reste de la façade est en plastique noir mat, avec un toucher agréable. Seule fantaisie, le logo de la marque dans le bas.

La connectique prend place sur le dessus du boitier, avec deux ports USB 3.0 et le son, plus un bouton reset et un gros bouton Power qui s'illuminera en bleu. Cela contraste avec le RGB de la façade, mais on fera avec.

Derrière se trouve un grande filtre métallique magnétique qui cache deux emplacements de 120mm et 140mm, qui pourront recevoir un radiateur de 240mm ou 280mm.

L'arrière du boitier se montre très classique avec un emplacement de 120mm occupé par un ventilateur noir à côté de l'emplacement IO Shield, sept équerres PCI ajourées avec des vis, puis l'emplacement de l'alimentation avec des supports en mousse à l'intérieur.

Et le dessous ? Quatre pieds en plastique avec du caoutchouc, en emplacement 3.5" à même le châssis sur l'avant, et un filtre en plastique sur l'arrière pour l'alimentation. On voit aussi des vis pour la cage HDD, mais complétées par deux rivets. Autant dire que pour la retirer, il faudra donc sortir des outils.

Un design original et plaisant pour la façade et le verre trempé, une bonne finition de l'ensemble avec une peinture appliquée proprement, il n'y a rien à dire ou redire à propos du boitier pour l'instant. Sauf deux petits points : notre façade est une vraie plaie à retirer, le clip inférieur gauche se montre récalcitrant ; ce qui n'est pas le cas sur un autre exemplaire. Et pour la connectique, le plastique brillant fait un peu tâche au milieu de tout ce mat, dommage.



Les nouveautés