EN DIRECT 1721 connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Watercooling AIO Thermaltake Floe Riing RGB 280

Article
Rédigé par
Publié le 20 Février 2018
Page: 4/6

La gestion du RGB se fait directement via un logiciel, qui va aussi permettre de piloter les ventilateurs sur trois profils : PWM, silence ou performance, chacun indépendamment.

Mais autant le dire de suite, notre expérience n'a pas été très séduisante... Une fois le logiciel installé, la première ouverture ne se passe pas comme nous l'attendions, avec un message d'erreur sur le premier port, celui de la pompe. Tout simplement, le logiciel prend la pompe comme un ventilateur, et forcément, ça bloque. On passe en mode pompe, on relance le PC, et l'erreur revient alors même qu'une fois le logiciel ouvert, le port un est bien sur pompe. Ce petit souci, loin de déranger au final, a été reproduit sur une deuxième machine.

Ensuite, le design du logiciel : il est tout simplement peu pratique à utiliser. Il n'y a certes pas de gros menus déroulants, mais l'interface n'est pas aux petits oignons. Mais cela n'engage que nous.

En revanche, mention spéciale à la possibilité de se connecter via une application mobile en WiFi. L'intérêt n'est pas forcément évident, mais l'ensemble est convaincant et finalement pratique.

Les possibilités pour le RGB sont nombreuses, toujours avec un petit effet saccadé avec une diffusion très limitée pour chaque diode. Mais qu'importe, le résultat est vraiment très joli et on oublie vite les diodes bien visibles. Et l'anneau qui fait le tour du ventilateur est quand même super classe pour avoir du RGB de partout.