Youtube Facebook Twitter EN DIRECT 1129 connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Test boitier Corsair Obsidian 500D

Article
Beau et bien fait
Rédigé par
Publié le 21 Février 2018
Page: 2/6

Avec ses 508 x 233 x 502 mm et ses 10.5 kg, ce nouveau boitier boitier Corsair Obsidian 500D est tout de même assez grand pour un moyen tour.

Commençons par le physique de cet Obsidian et on le dit de suite, ce boitier est très beau et cela pour deux raisons. La première est qu'il offre un design assez unique avec ses portes latérales et sa parties hautes, et la seconde est l'utilisation de matériaux nobles, comme l'aluminium et le verre trempé, ce qui lui donne un vrai coté haut de gamme. On retrouve de l'aluminium sur la face avant, mais aussi sur le dessus, ou encore au début des deux portes en verre trempé. De plus, le verre trempé est très foncé, ce qui offre une belle harmonie à l'ensemble. On peut le dire, on est un peu sous le charme.

Techniquement parlant, on ne peut pas dire grand chose pour le moment, car on ne voit pas grand chose. La face avant est donc en aluminium brossé noir et un logo Corsair est apposé dans le bas. Corsair nous propose une isolation phonique sur cette pièce. Derrière cette face avant, on trouve un grand filtre aimanté qui protègre un ventilateur de 120 mm. Ce ventilateur de 120 mm est installée sur une grille en 3 x 120 mm ou 2 x 140 mm, le tout étant compatible radiateur de watercooling en 280/360 mm. Sur les cotés, nous avons les panneaux en verre trempé qui sont montés sur des charnières. Ils font 4 mm d'épaisseur. Sur le dessus, nous avons une grille en aluminium travaillée dans ses formes.

Passons, sans plus attendre, sur le dessus. Dans un premier temps, nous avons le panneau de contrôle. Il propose le Power On, le Reset, deux USB 3.0, un USB 3.1 Type C et les deux E/S Audio.

Plus en arrière, on a la partie en aluminium qui propose de jolies formes. Sous cette grille, nous avons un filtre qui protège deux emplacements en 120 ou 140 mm. Pour le watercooling, nous sommes en compatibilité 240 et 280 mm.

On passe à l'arrière avec une architecture classique en ATX qui présente : une grille en 120 mm avec réglage en hauteur sur 4 cm, l'emplacement de la plaque I/O Shield de la carte mère, 7 slots d'extensions avec des caches ajourés, deux slots d'extension à 90° avec des caches soudés et l'emplacement de l'alimentation avec son filtre amovible juste en dessous. On remarque aussi les charnières assez imposantes qui maintiennent les portes.

Sous le boitier, on trouve 4 pieds en plastique recouverts de caoutchouc et un filtre amovible à destination de l'alimentation.



Les nouveautés