Youtube Facebook Twitter EN DIRECT 1644 connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Souris Tt eSPORTS Nemesis Switch

Article
Rédigé par
Publié le 12 Mars 2018
Page: 3/5

La pilote de la souris n’est pas bien lourd : 17 Mo. L’installation est rapide et donne accès à une fenêtre au sein de laquelle tout est regroupé. Ainsi, nous retrouvons un lien Mouse et un lien Macros qui ouvriront les parties concernées.

Les profils sont placés juste en dessous. Il suffira de sélectionner celui sur lequel on souhaite travailler. Comme souvent, sont présentes les options présentes : exporter, importer, copier et supprimer. Chaque profil peut être lié à un programme.

Sur l’onglet Mouse, la première partie est celle nommé Customize qui va permettre de modifier l’affectation des boutons. Trois vues de la souris permettent de récupérer chacun des boutons de la souris. Chaque bouton possède son menu déroulant : macro, single key, sensibility et launch program. Il est à noter que l’affectation s’effectue pour les boutons du pavé latéral masqués. Ils portent en effet leurs propres numéros.

Lightning est la partie qui prendra en charge le rétroéclairage. La Nemesis est accompagnée d’un nuancier ; il sera donc facile de trouver la nuance qui convient. Les comportements lumineux sont les suivants : static, pulse, spectrum cycling, snake marquee, wave, reactive, blink, system temperature et, bien sûr, désactivé. Les trois zones rétroéclairées sont indépendantes les unes des autres…ou pas. L’intensité est réglable.

Performance est la gestion du capteur. Ce dernier peut se caler sur quatre niveaux par pas de 100. La résolution court de 100 à 12000 DPI. Les axes X et Y peuvent être réglés indépendamment. C’est aussi à cet endroit que l’utilisateur pourra modifier le polling rate de 125 à 2000 Hz, mais aussi le temps de réponse des boutons, de 8 à 32 ms. L’angle snapping est aussi proposé, sur une graduation. Enfin Calibration est une option permettant d’adapter au mieux la souris à sa surface de jeu. C’est à cet endroit que l’utilisateur pourra régler la hauteur de décrochage, le lift-off du capteur sur une droite graduée de 1 à 10.

Le deuxième onglet du haut est celui des macros. L’enregistreur est très complet ; il prévoit le respect des temps de saisies, fixe, manuel ou sans aucun délai. En revanche, il n’intègre pas la possibilité de créer des boucles n fois. Il fait preuve au final d’une grande simplicité.

Sur le haut à droite, une série d’icônes en plus de la croix de fermeture apportent encore quelques possibilités : information sur le firmware, ouverture direct du site Tt eSports mais aussi reset des réglages. Au final, encore une fois, nous avons là un petit soft qui fait le boulot, sans complexité.






Concours