EN DIRECT 1951 connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Boitier Deepcool Quadstellar

Article
Rédigé par
Publié le 30 Avril 2018
Page: 2/6

Inutile de le nier, le boitier ne passe pas inaperçu. Il est gros, il est lourd, et son format n'a plus été vu depuis le boitier iX, ce qui remonte quand même pas mal... Chacun aura son avis sur le résultat, mais une chose est sûre : il ne fera pas l'unanimité autant par son design que par la perte d'espace engendrée par ce format.

A la Ferme, nous sommes sous le charme...

L'avant du boitier se compose d'un cadre en aluminium plus ou moins en forme de trèfle à quatre feuilles, avec un évent par feuille. Ces derniers sont motorisés et s'ouvriront automatique ou manuellement en fonction des réglages effectués afin de laisser respirer les quatre ventilateurs TF 120 présents derrière, mais nous verrons cela plus tard. Le centre comprend un énorme logo Gamerstorm qui fait office de bouton Power, avec des barres en plastique pourvues d'un éclairage RGB qui en partent entre chaque feuille. C'est futuriste, et ça va surtout être éclairé de partout une fois le système en route.

La connectique, absente de la façade, est présente sur la partie supérieur gauche avec deux ports USB 3.0 et le son. Pour un boitier haut de gamme, c'est plutôt limite et nous aurions aimé trouver deux ports USB en plus, ou au moins un port USB 3.1 Type-C.

Les côtés gauche et droit sont relativement identiques si on ne regarde pas le bas : de l'aluminium et du verre trempé. Les panneaux en verre trempé adoptent une découpe agressive qui suit les lignes du boitier. Ils se retirent facilement sans outil puisque maintenus par des aimants. La fixation est tout simplement excellente, l'idée est très séduisante.

La différence entre les deux côtés est donc à chercher dans le bas, avec des ouïes triangulaires à droite. Leur présence n'est pas anodine, un emplacement pour un radiateur de 240mm étant présent derrière.

L'arrière du boitier se montre plus intéressant et permet d'entrevoir un peu mieux comment est agencé le châssis. On trouve six équerres PCI en haut à gauche, l'emplacement IO Shield et deux emplacements de 80mm en bas à gauche, l'emplacement pour l'alimentation en bas à droite, un ventilateur TF 120 en haut à droite, et enfin huit équerres PCI au centre. Deepcool joue à fond la carte des ouïes triangulaires, et les résultat est loin d'être désagréable même s'il s'agit de l'arrière du boitier.

Le dessus du boitier offre deux autres panneaux en verre trempé : un qui donne vue sur le compartiment carte graphique, et un autre pour le stockage, avec une emplacement 2.5" qui profite d'un éclairage RGB. Le coin stockage est celui qui profite d'un ventilateur de 120mm à l'arrière.

Le dessous, outre les ouïes pour le radiateur de 240mm, sont simplement pourvus de larges pieds en caoutchouc avec le logo de la marque dessus. L'accroche est tout simplement énorme sur du verre et du bois.

Pas grand chose de plus à dire concernant l'extérieur du boitier, si ce n'est que les finitions sont bonnes, même si nous pouvons déjà formuler plusieurs remarques. Tout d'abord, nous aurions préféré trouver des barres en métal plutôt qu'en plastique pour l'intégration des diodes RGB à l'avant.Un détail, certes, mais le plastique tranche un peu d'autant plus que notre exemplaire n'est pas parfait sur la peinture d'une barre. Ensuite, les panneaux brillants sont sympathiques, mais ils n'apportent finalement rien au design à part des traces de doigts, mais aussi et surtout d'éventuels impacts si on tourne un peu fort sur la chaise à côté du boitier (...).

Partagez :