Youtube Facebook Twitter EN DIRECT 2121 connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Boitier Raijintek Paean M

Article
Rédigé par
Publié le 28 Mai 2018
Page: 3/5

Assembler le boitier est particulièrement simple et rapide grâce aux vis à main, qui sont ici présentes en très large majorité. Les plus grincheux, ou ceux qui ont des gros doigts, préfèreront des vis qui tiennent sur les tournevis aimantées, mais dans l'ensemble, il n'y a pas de grosse difficulté à part sur le support PSU, avec des trous assez proches de la partie verticale.

Première chose à faire, installer les boudins. Quatre vis, et le tour est joué. Ils permettront au boitier de tenir en place, même si dans l'immédiat la rigidité fait défaut.

Ensuite, nous options pour le front panel, qui se fixe avec deux vis à main. Ici, la position est imposée contrairement au Paean. Il sera donc en bas à droite, ou en haut à gauche si jamais on décide de passer le boitier en Reverse.

Viennent les deux platines pour les disques, qui permettent de constater qu'elles sont aussi office de caches pour les câbles. Une excellente idée, tout simplement. Signalons qu'il vaut mieux les installer plus tard, l'accès à certaines vis pouvant être délicat notamment sur la partie watercooling.

Globalement, le boitier offre une belle finition malgré un traitement basique de l'aluminium. Les pièces se mettent facilement en place, sans écart pour les trous.

Reste à voir le rendu avec des composants !



Les nouveautés