EN DIRECT 1673 connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Test boitier NZXT H500i

Article
Très bien, mais peut être un peu cher
Rédigé par
Publié le 18 Juin 2018
Page: 4/6

La première chose à installer est l'alimentation. Elle prend place dans le bas et s'installe par l'arrière du plateau de la carte mère avec 4 vis. Le bloc reposera sur des supports en caoutchouc. Au niveau de la carte mère, les plots de fixation sont en place. Ensuite, on installe les 8 vis nécessaires. Coté place pour le ventirad CPU, c'est 165 mm max.

Pour la partie stockage, nous avons exploité la cage HDD. Il faudra la démonter pour installer les unités de stockage dans cette dernière. Elle est maintenue par 4 vis en dessous et le montage des HDD se fait via des vis, tout comme pour les SSD d'ailleurs, sauf dans les deux brackets au dessus du cache alimentation. Sachez qu'aucun système anti-vibration n'est présent de base, dommage, car nous l'avions déjà notifié dans les autres versions des boitiers de la marque.

Au niveau de la CG, la fixation se fait avec des vis classiques. La fixation est bonne et vous aurez 381 mm maximum de dégagement et vous pourrez installer la CG à 90° si vous le voulez.

Le câblage est assez simple dans ce boitier, car nous avons des passages et des dispositifs pour guider les câbles. Les ventilateur et le RGB seront gérés par le boitier Smart Device. Bref, du tout bon.

Grosse mise à jour dans la série H chez NZXT avec l'arrivée de trois modèles qui embarquent un nouveau contrôleur Smart Device. Concrètement, il s'agit d'un dispositif qui se place au coeur du boitier qui reprend les fonctionnalités des GRDI+ et HUE+ afin de contrôler des ventilateurs et des produits RGB via le logiciel maison CAM.

Il permet ainsi de contrôler trois canaux de 10W pour les ventilateurs et un maximum de cinq ventilateurs Aer RGB ou quatre bandes de diodes HUE+ sur la partie RGB. Petit bonus, une fonction Adaptive Noise Reduction :

Notre solution unique Adaptive Noise Reduction (ANR) utilise un capteur audio embarqué pour mesurer et apprendre les spécificités de votre système de manière à trouver la balance idéale entre la vitesse des ventilateurs et le refroidissement. Avec jusqu’à 40% de réduction des bruits des ventilateurs, vous ne gâcherez plus votre temps à faire des courbes de ventilation sur mesure. L’algorithme de l’ANR utilise le machine learning pour améliorer ses résultats, vous assurant ainsi que vos options de ventilations sont toujours les meilleures, même lorsque vous changez vos composants.