EN DIRECT 1412 connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Casque VR Oculus Rift

Article
Rédigé par
Publié le 11 Juillet 2018
Page: 5/9

Les plus pressés devront prendre leur mal en patience. Car une fois branché, il vous faudra tout paramétrer, mais c’est un mal pour un bien. Cela commence par le téléchargement du soft d’Oculus. Il vous permettra d’accéder aux réglages complets des différents capteurs et contrôleurs, mais aussi de gérer votre bibliothèque virtuelle. Et il pèse 5Go. Une fois installé, pas de casque sur la tête, le logiciel vous apprend à placer les capteurs aux bons endroits et à les calibrer en fonction de votre position au sol mais aussi à régler les lentilles. Il passe aussi en revue votre taille pour une meilleur immersion, mais aussi sert à définir un espace de jeu afin de visualiser les limites lorsqu’on joue. Un point bien pratique car cela fait apparaitre une barrière virtuelle lorsqu’on s’approche trop de cette limite : évitons les meubles. D’un point de vue sécurité, il manque quand même des capteurs de présence, pour prévenir de l’entrée dans la zone de jeu d’éventuel OVNI (Objet Vivant Non Identifié). Nous sommes convaincus que cela pourrait se faire avec des caméras intégrées aux capteur par exemple. Il vous faudra donc un bon quart d’heure pour régler tout ça. Sans compter le téléchargement et le tutoriel d’utilisation. Le soft contient aussi une vidéo préventive sur la sécurité. Le casque n’est pas développé pour les enfants de moins de 13 ans (triste monde tragique).

La pose sur les yeux se fait aisément. Enfin, une fois que l’on a compris comment porter les contrôleurs, tout en ayant le casque dans les mains. Le réglage se fait avec trois sangles à velcro. L’arceau présente un ressort pour pouvoir plaquer le casque sur la tête, mais aussi pour ne pas frotter la mousse contre le front lors de la mise en place. Les écouteurs se règlent facilement. Finalement tout est aisé. A exception faite des lentilles : si le réglage de la netteté se fait à l’aide d’un bouton situé en dessous du casque, la netteté horizontale se fait uniquement en fonction de la position du casque sur votre front, il faudra le déplacer légèrement en hauteur pour régler ça, et ce a chaque fois que vous le mettrez. A peine 1mm suffit à ajuster : il faudra être précis.

Aussi, le casque est compatible avec le port des lunettes. N’ayant pas de lunette de vue, nous utiliseront des lunettes de soleil. Et il faudra faire attention a la taille. Car si les fines passent bien, les lunettes les plus large ne rentreront tout simplement pas dans le casque. Avec des lunettes fines, nous avons un léger inconfort vis-à-vis de la pression du casque. Le casque faisait pression sur les lunettes nous générant une petite douleur au niveau du nez. Pour ceux qui opteraient pour la solution casque audio personnel. L’arceau du casque VR ne gêne pas et vous retrouverez le même confort habituel de votre casque perso. Le seul défaut à utiliser son casque perso est le câble en plus. Qui sait une prise jack intégrée arrivera à l’avenir ?