Youtube Facebook Twitter EN DIRECT 1243 connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Ecran Iiyama G-MASTER GB2560HSU-B1

Article
Rédigé par
Publié le 03 Août 2018
Page: 3/7

Le premier contact fut un peu difficile, l’écran semble vouloir nous agresser avec un affichage de démarrage blanc comme neige ; et sur cette page blanche, il nous indique son nom. Les présentations faites, nous avons pu lui demander gentiment d’arrêter cela grâce à notre accès dans l’OSD : et ça marche, il ne recommencera plus. C’est qui le patron ? La diode témoin s’affiche en bleu et se fait clairement plus discrète.

Finalement, nous arrivons sous un Windows des plus classiques. L’affichage en FHD est un standard. Le pitch est un peu épais, mais reste abordable. La grille de pixels reste visible mais peu gênante. Le recul ne demandera pas d’être ni trop proche ni trop loin. Parfait en soi pour un petit bureau. Question multi fenêtre, il ne faut pas rêver, cet écran arriva à afficher sans souci plusieurs fenêtres de navigation Windows, mais restera limité quand au multi fenêtre de logiciels. Cependant, la place ne manquera pas si vous restez ou basculez entre les différents softs.

Les couleurs sont riches et nous semble bonnes, seul le noir semble un peu passer au gris, mais la sonde nous en dira plus, nous passons tout de même d’un VA à un TN. En jeu, cela reste la même chose : des couleurs chaudes mais des noirs qui restent un peu ternis. Il sera testé avec notre RX 580 d’Asus, puisque Freesync. Et cela marche, le Freesync accouplé au 144Hz semble gérer au plus haut point pour nous offrir une fluidité sans précédent : le point fort de cet écran. Et finalement, la remarque vient : où est la sorte de filtre jaunâtre ou grisâtre propre aux TN ? Simple : il n’y en a pas. Et puisqu’il se veut réactif, nous prêtons attention à l’effet de ghosting. Et nous n’en trouvons pas. Que ce soit en jeu ou sur le UFO test.