EN DIRECT 1777 connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Test boitier Thermaltake P90

Article
On retourne tout
Rédigé par
Publié le 07 Septembre 2018
Page: 2/5

On commence par vous parler du Bundle, enfin plutôt de ce que l'on trouve dans le carton, ou plutôt dans notre boite de mécano.

Outre les deux panneaux en verre trempé et la structure triangulaire du boitier en acier, on trouve pas mal de choses dans le bundle comme : un riser, un support de riser, deux supports pour l'alimentation, les slots d'extension et la platine pour les installer à 90°, trois brackets SSD, deux brackets HDD, un support pour une pompe/réservoir, quatre pieds, huit supports pour les panneaux en verre trempé en inox, deux pieds en plastique pour les barres en inox, une notice, de la visserie et des colliers.

Maintenant que nous savons ce que nous avons, découvrons la structure principale.

De face, on aperçoit deux côtés. A gauche celui à destination de la carte mère, des cartes graphiques, des cartes filles, et de l'alimentation, alors qu'à droite on installera le refroidissement et les SSD ou supports pour la pompe/réservoir. Mais revenons à gauche.

Dans le haut on trouve un passage pour les câbles CPU de la carte mère et un large accès backplate. Sachez que nous sommes sur une compatibilité en ATX. Un peu plus bas, nous avons les encoches qui permettront l'installation des supports pour les slots d'extension, de façon classique ou à 90 °. Enfin dans le bas, il y a les emplacements pour les platines de l'alimentation. On note la présence de pas mal de passages ici et là, avec des caches en caoutchouc sur les principaux.

A droite maintenant, on a de nombreux passages de nouveau et une grande grille d'aération, qui est compatible 4 x 120 mm ou 3 x 140 mm. Pour le watercooling, on pourra opter pour du 420 ou 480 mm, rien que ça. A droite de cette grille, nous avons la possibilité de monter les trois brackets pour les SSD ou la platine pour la pompe ou le réservoir. Les deux brackets HDD prennent eux place au-dessus de la grille de refroidissement la condamnant au passage si ces derniers sont exploités.

A l'arrière maintenant, nous avons un grand panneau en acier qui est maintenu avec 6 vis à main. Il est percé de trous pour la fixation murale et nous avons aussi deux grilles d'extraction d'air, qui sont filtrées en interne via des modules en mesh plastique aimantés.

Sur le dessus du boitier, nous avons le panneau de contrôle avec : les diodes d'activités, le Power On, deux USB 3.0, deux USB 2.0, les E/S Audio et le Reset. Cette partie est amovible et on pourra l'intervertir avec la partie basse. Partie basse qui permet la fixation des pieds.